Akaime


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met

Aller en bas 
AuteurMessage
Naoko94
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Féminin Cancer Cheval
Nombre de messages : 1354
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met   Dim 20 Sep - 16:29




Quand tout le monde s'y met.


Patience ouvrit doucement la porte de la chambre qu'on lui avait indiquée, toujours talonnée par Heiki. Elle était de plus en plus angoissée par ce qu'elle s'apprêtait à faire mais considérait ne pas avoir le choix. La pièce contenait un lit, fait sans aucun mauvais pli, et d'un plateau à côté contenant différents petits objets médicaux tels que des scalpels. La salle était éclairée par une fenêtre qui laissait passer la lumière du jour.
Droit devant elle, la sorcière vit un homme en blouse blanche qui semblait l'attendre. Elle se figea en le voyant. Il était grand, avait de courts cheveux blancs, des lunettes rondes, des yeux d'azur et un sourire digne d'une pub pour dentifrice. Elle le reconnut, abasourdie :
- Yan ! Mais... Tu fiches quoi ici ?
- Bonjour chère patiente, veuillez vous asseoir sur ce lit pour que je vous ausculte et que je vois si votre bébé est assez récent pour que l'avortement soit possible. Si bien entendu vous le voulez toujours.
- Je t'ai posé une question ! hurla la jeune fille, furieuse. Tu fous quoi ici ? C'est trop demandé de ravoir une vie normale sans que le sekutsa s'en mêle ?
- Désolé, mais tu manques à tout le monde. Même Jade t'en veux maintenant. Elle est persuadée que tu l'as laissé tomber.
- C'est faux ! Je... Tu mens, j'en suis sûre.
Elle se sentit brusquement être prise par derrière par des bras musclés et pâles. Patience tourna son visage incrédule vers celui agacé de son geôlier qui n'était autre qu'Eylan. Il semblait agacé et particulièrement embarrassé à la fois. Cette expression lui fit valser son cœur. Elle ne se sentait plus en mesure de se défaire de cette étreinte. Il l'informa avec une pointe de jalousie :
- C'est quoi cette histoire ? Pourquoi t'as embrassé Yan ? Alors c'était du pipeau quand tu disais que mes sentiments étaient réciproques ? Je me disais aussi que tu ne m'avais dit « je t'aime » qu'une seule fois. C'est parce que je ne suis qu'un bouche-trou ?
À cette annonce, elle eut mal. Un bouche-trou ? Mais il avait tout faux. Quoique c'était vrai qu'elle n'avait jamais réussi à lui dire ces trois petits mots après qu'elle en ait eu le courage quand elle lui avait répondu mais ce n'était pas censé être lui qui jouait avec lui ? Elle lui posa la question, qui sembla l'étonner profondément. Heiki fit le tour de la jeune fille pour se mettre devant elle avant de tendre la main en demandant :
- Le mot, Lemerle. Donnez-le moi !
Patience tourna son visage vers elle avant d'obtempérer. Elle le prit dans sa poche et le lui passa. La chef de l'honai le lu attentivement, fronçant de plus en plus les sourcils. Entre elle et Yan, un portail s'ouvrit pour laisser passer un garçon à l'air naïf aux cheveux blonds courts et aux yeux bleu. Il regardait la sorcière avec détermination quand Heiki se mit à lire à haute voix :
- « Nous t'avons à l'œil. Vu que nous sommes gentils nous t'accordons un délai supplémentaire pour sauver ta peau et t'en aller sans faire d'histoire. Alors... »
- « Alors va-t-en ! Personne ne t'aime ici. » Finit le nouvel arrivant.
Tous se tournèrent vers lui, abasourdis. Il n'y eut qu'Aasunan qui ne sembla pas surprise, bien qu'elle devait se demander également la raison pour laquelle il connaissait ce qu'il y avait d'écrit sur ce papier. Il baissa la tête, semblant honteux. Patience compris rapidement qui il était, ce qu'il confirma :
- Je m'appelle Konan Honami et... J'étais de ceux qui voulaient te virer du sekutsa. Mais... On t'a beaucoup observé et j'ai commencé à te trouver... Gentille. Je commençais à réaliser que j'avais tort d'avoir autant peur de toi et que tu devais avoir une raison pour avoir tué cet homme. Cependant, mes amis m'ont convaincu que tu jouais la comédie alors j'ai continué à te menacer... Enfin voilà, je suis là pour te dire que tout ce qu'on a mis sur ces mots étaient de purs mensonges. C'était flagrant que tu étais beaucoup aimé. Surtout par ton petit ami.
Ces informations la laissèrent pantoise. Au fur et à mesure qu'il parlait, Eylan grognait de plus en plus de rage. Il avait arrêté quand ce blond avait commencé à parler de l'amour du vampire pour elle. Patience ne savait plus que penser. Devait-elle croire en les dires de cet inconnu pas si inconnu que cela selon ce qu'il prétendait ? En même temps il était l'un des auteurs de ces menaces alors il ne pouvait que savoir si ce qui y était marqué était réel ou non ; et si c'était faux alors cela voulait dire qu'Eylan l'aimait vraiment ? Il la serra plus fort et elle se sentit rassurée. Elle ferma les yeux pour mieux en profiter.
- Au final, termina Konan, je suis venue pour m'excuser et pour réparer ma bêtise d'avoir gâché ta vie simplement parce que j'avais peur.
Il baissa la tête. La sorcière rouvrit les yeux afin de voir s'il était sincère. Après tout, s'il lui avait déjà menti il recommençait peut-être. Heiki semblait songeuse tandis que Yan souriait. Patience eut brusquement honte d'avoir embrassé ce dernier. Ce devait être pour cette raison que son vampire commençait à douter des sentiments qu'elle lui portait. Elle devrait y remédier et pour cela il n'y avait qu'une seule solution. Elle commença à dévoiler :
- Eylan... Je... Je... Je t'ai... Heu... Je t'ai...
Elle fut interrompu par un nouveau portail qui s'ouvrait. Tous regardèrent Johan en sortir, l'air inquiet et suivit par Jade. L'animienne avait des cernes sous ses yeux rouges. La sorcière commença à culpabiliser, ayant deviné que c'était de sa faute si sa soeur avait pleurée. Son petit ami la lâcha, ayant sans doute deviné qu'elle voulait aller s'excuser auprès d'elle ; ce qu'elle fit. Mais Jade la gifla avant d'hurler en se remettant à pleurer :
- Tu m'as abandonnée. Je te le pardonnerais jamais.
- Vraiment jamais ? demanda tristement Patience.
- Oui ! Tu m'as abandonnée.
La sorcière prit la québécoise dans ses bras afin de la câliner. Cette dernière se vidait de ses larmes sur son épaule, chagrinant la française. Johan regardait la scène avec tristesse. Il avait deviné à quel point elles tenaient l'une à l'autre. Il avait eu une vision qui l'avait conduit à venir à lHonai pour y apprendre que sa nouvelle amie s'était enfuie sur terre. L'animienne pleurait et avait décidé de l'accompagner pour voir si elle allait bien. Heiki les interrogea brusquement :
- Au fait, vous faites quoi ici tous ? Je croyais que je devais aller la chercher seule.
- Eylan avait deviné qu'elle serait trop têtue pour vous obéir, répondit Yan d'un air gêné. Alors on a décidé de l'attendre ici pour lui prouver qu'on tenait tous à elle.
- Je suis désolée, intervint Patience en pleurant. Je ne vous ais pas fais confiance et du coup vous avez dû faire tout ce chemin. En plus j'ai fais pleurer l'une des personnes auxquelles je tiens le plus au monde.
- Tu veux toujours avorter ?
- Non. Non ce n'est plus la peine. Sauf si Eylan n'en veut pas.
Elle regarda en coin son petit ami, qui semblait assez embarrassé. Elle était déçue ; elle aurait dû se douter qu'il n'en voudrait pas. Quoique le connaissant cela voulait peut-être dire le contraire. Elle préférait espérer. La jeune fille croisa le regard de Johan, qui se voulait rassurant. Elle aimerait tant le croire. Ce fut alors que le vampire déclara :
- Tu sais, moi je serais pas contre. J'aimerais bien être père d'un mini-Eylan.
Elle se retourna brusquement, lâchant Jade, abasourdie. Elle lui demanda de répéter, ce qu'il fit. Non, elle n'avait pas rêvé. Il venait d'accepter d'avoir ce bébé. Tous les doutes qu'elle avait encore tombèrent et la fit sourire. Elle courut lui sauter au cou en hurlant :
- Je t'aime !
Eylan sourit. L'animienne fit de même, ravie que tout sembla revenir à la normale. Mais ce ne serait pas pour cette raison qu'elle lui pardonnerait son revirement. Elle mettrait du temps pour y arriver et sa soeur devrait faire preuve de patience si elle le désirait.

Un peu plus tard, ils s'apprêtaient à sortir de l'hôpital lorsqu'une personne aux cheveux mi-longs et aux yeux bleu les arrêta en se mettant devant eux. Il semblait furieux. Surtout en voyant que le vampire et la sorcière se tenaient par la main. Patience était surprise de le voir ici, surtout dans un tel état. Elle demanda :
- Jessie ? Mais... Qu'est-ce qui t'arrives ?


À suivre ! Ah au fait, c'est Chibi qui avait raison pour l'ombre. Il s'agissait de Jessie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aisu
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin Scorpion Chèvre
Nombre de messages : 2293
Age : 27
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met   Lun 21 Sep - 0:59

Oh yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah Eylan t'assures un max !
Yan, toujours en train de sourire, j'adore, c'est exactement lui XD

Et, le plus beau.....
ILS GARDENT LE BEBEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ! OH YEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!!!

Hum hum, bref, je suis très très contente que le mini-Eylan ait sa chance de vivre, par contre l'apparition de Jessie risque d'encore apporter des ennuis >< T'façon s'il touche à Patience, Eylan le butte, alors... u_u

Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akaime.forum-actif.net
neko kawaii
Widôka
Widôka
avatar

Féminin Vierge Singe
Nombre de messages : 177
Age : 26
Localisation : quebec
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met   Lun 21 Sep - 2:04

je naime pas trop jessie il fait serieusement flipper la il va faire quoi sotir un poignard et menacer de tuer patience car si lui peut pas lavoir alors personne laura ou un truc du genre.

eylan : SA VA PAS DE ME FAIRE DES PEUR PAREILLE.

on se calme mon petit vampire cherie amoureux de messyca.

eylan : je ne suis pas petit et je naime pas messyca ces juste mon meilleurs ami la preuve je suis avec patience..

oui tu est avac patience dans un destin hors du commun mais dans akaime tu est avec messycacar patience nexiste pas.

eylan enrage.

met vite la suite jadore ce fic il est geniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rukia
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin Poissons Singe
Nombre de messages : 330
Age : 26
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met   Lun 21 Sep - 21:59

YES!!!!!

Je savais que Patience ne ferait pas de connerie mais... J'ai eu peur quand même...

Enfin tout est bien qui finit bien!! (si on oublie l'arrivée de Jessie...)

'Fin bref, chouette chapitre comme toujours et j'attends la suite! J'ai hâte de voir les répercutions du geste de Patience (quelque chose me dit que quoi qu'on en dise, y aura pas que Jade qui aura du mal à avaler la pilule de son départ...). J'espère que Jessie ne va pas nous pourrir ces retrouvailles... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met   

Revenir en haut Aller en bas
 
un destin hors du commun - chapitre 24 - Quand tout le monde s'y met
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» [Artiste] Un objet hors du commun
» Terrae, Institut pour les jeunes aux capacités hors du commun.
» Tout le monde s'en fout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akaime :: Un destin hors du commun (écrit par Naoko) Histoire terminée-
Sauter vers: