Akaime


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un destin hors du commun - chapitre 32 - Déclaration

Aller en bas 
AuteurMessage
Naoko94
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Féminin Cancer Cheval
Nombre de messages : 1354
Age : 28
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: un destin hors du commun - chapitre 32 - Déclaration   Ven 4 Déc - 17:32

Déclaration.

Van était enfermé dans sa chambre, en pleurs, allongé à plat ventre sur son lit. Il repensait à ce qui s’était passé plus tôt. Seran avait éclaté de rire lorsque Yan avait confirmé la mort, ce qui avait entraîné le fait qu’Eylan ait voulu le tuer. Mais il avait été retenu par Patience. Heiki avait jeté le scientifique fou en prison avec Muriuki. Ce dernier avait gardé silence et continuait encore, visiblement, à réfléchir. Lorsqu’ils étaient rentrés, le jeune vampire était monté dans sa chambre, seul.

Des coups furent portés à la porte, le faisant sursauter. Il savait qui c’était vu que sa mère n’arrêtait pas de frapper pour lui demander de lui ouvrir. Elle souhaitait lui parler de ce qui s’était passé et lui faire remarquer qu’eux aussi sont déprimés par la mort d’Abby et qu’ils avaient tous besoin les uns des autres pour surmonter cette mauvaise passe. Mais Van ne voulait voir personne. Il avait échoué dans la mission qu’il s’était donné et il considérait cela comme inadmissible. Pour toutes ces raisons, il ne répondit pas, se contentant de la laisser frapper. Finalement, Patience annonça avec le ton neutre qu’elle arborait après avoir perdu sa fille :

- Van ! Taeko veut te parler. Tu pourrais pas la laisser entrer ?

- Non, refusa froidement le vampire. Dis-lui de partir !

- Elle vient de me demander sur un cahier si tu lui en voulais parce qu’elle ne t’avait pas aidée du tout.

- Mais non, nia-t-il. Au contraire, elle m’a quand même sauvée la vie.

- Elle veut savoir pourquoi tu ne veux pas lui parler.

- Parce que j’ai besoin d’être seul pour digérer la... Mort... D’Abby...

Il se remit à pleurer à cette évocation. Patience continuait de lui parler mais il ne répondit pas, ne comprenant absolument pas ce qu’elle disait. Il avait l’impression d’entendre une langue extra-terrestre derrière la porte de sa chambre. Tout ce qu’il pouvait dire c’était qu’elle semblait très inquiète pour lui et qu’elle se retenait d’éclater en sanglots. Il le sentait dans sa voix, qui était de plus en plus pâteuse, et aux reniflements de sa mère. Finalement, il entendit son père s’exclamer :

- Chérie ! Mais putain tu pleures !

- N... Non Ey... commença à contredire la sorcière.

- Ne mens pas ! C’est à cause de ton père ?

- Ben… Abby… Et Van… Seran a…

- Un mot de toi et je part à l’Honai pour tuer ce vieux scientifique de merde.

- Ey... Eylan-chéri...

Van culpabilisa en entendant sa mère lâcher ses larmes. Pourtant, il ne fit rien. Il resta sur
son lit, à écouter les bruits extérieurs qui lui faisaient de plus en plus regretter son échec. Il avait dû décevoir son père pour ne pas avoir été à la hauteur de ses espérances et aucun de ses objectifs n’avait été atteint lors de cette expédition. Ces constatations le rendaient furieux et il ne voulait pas effrayer Taeko. Pour toutes ces raisons, il refusait de voir qui que ce soit.

La petite blonde força discrètement la porte de la chambre de Van, tandis que Patience pleurait dans les bras de son mari en maudissant Seran pour avoir tué sa fille. Alors que Taeko allait rentrer dans la pièce, Eylan lâcha narquoisement :

- Fait attention, tu pourrais vraiment lancer cette malédiction et ton fils en subirait les conséquences.

La sémérienne referma la porte sur l’image de la sorcière qui étranglait le vampire, furieuse. Cela la fit sourire tendrement et elle se demanda si elle aurait un jour ce genre de scène de ménage avec Van. Elle balança violemment sa tête pour chasser cette pensée avant de se tourner vers ce dernier avec un regard inquiet. Il était allongé, droit devant, sur son lit en ayant l’air de ruminer du noir. Celui de la défunte était à sa droite. Ses cheveux mi-longs châtain n’étaient pas attachés et lui tombaient sur ses yeux baissés. Il semblait tellement malheureux en comparaison à auparavant, lorsqu’il souriait encore et qu’il rayonnait de bonheur, qu’elle s’approcha sans bruit de lui puis qu’elle se mit sur le bord du lit avant de le prendre dans ses bras pour installer sa tête sur ses genoux. Celui qu’elle aimait n’avait rien dit, se contentant de se laisser faire. Elle lui caressa tendrement les cheveux alors qu’il séchait ses larmes.

- M… Merci Taeko, lui fut-il reconnaissant. Mais tu ne devrais pas rester-là, je n’ai pas envie de te blesser.

Elle lui indiqua du doigt qu’elle aimerait qu’il utilise son pouvoir de télépathie pour qu’elle puisse s’exprimer en pensée. Il le comprit et acquiesça avant de commencer à se concentrer pour se connecter à l’esprit de son amie et confidente. Immédiatement, elle sentit alors toute la peine qu’il cachait en lui et les sentiments divergeant que provoquait la mort de sa sœur. Il la rassura en tentant de calmer son chagrin, puis elle commença à penser :

- Pourquoi tu devrais me blesser ?

- Parce que je suis furieux et la dernière fois que j'ai été en colère j'ai envoyé un garçon à l'hôpital, lui expliqua-t-il à voix haute.

- Van… Tu es mon ami et je t’aime à la… Beaucoup donc je ne supporte pas de te voir dans cet état.

- Je n’y peux rien. J’ai échoué dans ma mission et cela c’est inacceptable.

- Et alors ? Tu ne devrais pas t’en vouloir pour cela. Les échecs sont ce qui permet de réussir par la suite.

- Mais ma sœur est morte, c'est trop tard.

- Et moi alors ? ne put s'empêcher de lâcher mentalement Taeko.

Il coupa momentanément la connexion avec un air surpris. Elle songea avec confusion
qu'il devait sans doute se demander pourquoi elle avait demandé cela. La blonde réfléchit rapidement à ce qu’elle pouvait faire pour qu’il remette la connexion. Lorsque ce serait fait elle devra faire en sorte de ne plus donner d’indice à propos de l’amour qu’elle lui portait. Pourtant, elle désirait tellement lui en parler mais en même temps cela lui faisait peur. Elle n’eut pas à faire quoi que ce soit pour qu’il réutilise son pouvoir car ce fût lui qui se décida seul à le faire. Taeko le comprit lorsqu’elle entendit Van demander :

- Tu dois me dire quelque chose ?

Elle sursauta, puis se força à ne rien penser du tout. Ce n’était en aucun cas facile parce
qu’il fallait penser à ne pas penser et en même temps trouver une parade. Mais si elle pensait à cela alors il allait savoir que ce n’était pas la vérité. Van avait un air suspicieux. Sûrement qu’il devait se demander pourquoi tout était si confus dans la tête de la jeune sémérienne. Elle finit par se mordre la lèvre en se décidant à tout lui dire. Elle n’avait pas le choix. Il était tellement plus beau quand il avait confiance. Elle prit une grande respiration intérieure et révéla :

- Oui… Je dois te dire quelque chose que je n’ai jamais osé t’avouer.

- C’est quoi ?

- Je t’ai… Je suis amoureuse… Je t’aime.

Elle rougit violemment tandis que les yeux du vampire s’écarquillaient de surprise alors
qu’il fermait la connexion. Elle détourna la tête. Geste qu’elle n’aurait peut-être pas dû faire puisque à présent elle n’osait plus le regarder de peur de lire dans ses yeux à quel point son amour était loin d’être réciproque. Il resta pourtant silencieux. Au bout d’un long moment de silence, elle se leva brusquement, le faisant se relever, puis s’apprêtait à partir quand elle sentit une main la retenir par le poignet.




À suivre ! Qui se doutait que Taeko aimait Van ? Et qui veut que je ressuscite Abby ? Nan je plaisante. Enfin, c’est à voir.
Au final, qui veut voir la réaction de Sanji face à la mort d’Abby et qui préfère une scène de sexe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
neko kawaii
Widôka
Widôka
avatar

Féminin Vierge Singe
Nombre de messages : 177
Age : 26
Localisation : quebec
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: un destin hors du commun - chapitre 32 - Déclaration   Sam 5 Déc - 21:17

alors ce chapitre est vraiment on comprend tres bien la reaction de toute la petite famille koshin et la declaration est vraiment trops mignonneo n peut dire que eylan sait remonter le moral de sa femme meme si pour sa il risque davoir des bleu pendant quelque semaine je men doutait que takeo etait amoureuse de van et je ne doute pas que sanji etait amoureux de abby pour vraie.ce chapitre etait tres emouvant mama je ladore. met vite la suite meme si me choque encore que abby soit morte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
un destin hors du commun - chapitre 32 - Déclaration
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un guérisseur hors du commun ! {Amarante}
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» [Artiste] Un objet hors du commun
» Terrae, Institut pour les jeunes aux capacités hors du commun.
» Nouveau Forum, qui à besoin de vous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akaime :: Un destin hors du commun (écrit par Naoko) Histoire terminée-
Sauter vers: