Akaime


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vengeance à parfois un goût délicieux, et amer à la fois ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 25
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: La vengeance à parfois un goût délicieux, et amer à la fois ...   Ven 1 Oct - 23:15

Cette fois c'en était trop, la vengeance qu'il attendait tant va arriver, il va enfin le tuer. Après ces longues années passées à se morfondre "faut-il le tuer ? NON !!! ... mais il a buté toute ta famille merde ... " et généralement, ce genre de réflexions se terminaient par une frénésie que Shirona arrêtaient de justesse, mais est-ce que cette fois elle allait y arriver ? Nul ne le sait, seulement Dieu ... et il n'était pas là pour aider sa famille au moment critique, alors de Dieu ... il s'en balance un peu ...
Harold était perché sur le sommet d'un rocher, guettant l'arrivée de sa proie, mais rien ne vint. Son No-dachi rouge sang sur l'épaule, il attendait sous un ciel étoilé d'une nuit claire et sans nuages ...


- Tu est sur de toi ?

- Certain, je dois lui faire payer au prix de sa vie.

- Tu est conscient qu'il est bien plus fort que toi, seul tu ne fera pas le poids, je t'en prie renonce ... tu vas te faire tuer, dit-elle avec un ton suppliant, qu'Harold n'avait jamais entendu auparavant.

- Tout ira bien, je vais y arriver ...

- Tu a l'air d'hésiter, si tu ne veut pas mourir, fait moi au moins le plaisir de savoir ce que tu fais avant de charger ... ça ne t'apporte que des ennuis tu le sais ...

- Je le sais bien, mais c'est mon devoir de les venger.

- je m'en doute, mais si tu meure, ça aura servi à rien, tout ces entrainements, ces efforts ... Si tu meure, tu te prend une claque vu ?

- Ok, ne t'inquiète pas ...

- Si justement, je m'inquiète ... alors pas d'imprudence.

- Rien que le fait de l'attaquer est une imprudence, mais on a rien sans rien ...

La dernière phrase de Shirona était toute tremblotante, elle ne dit plus rien après ce long échange de pensée, Harold, lui guettait encore sur le sommet de son rocher, dans une pénombre le camouflant à 100%. Il regardait un chemin de pierre montant vers le sommet du plus haut pic de la chaine. Ce chemin était mûrement choisi, le moment et la cachette également, le moment, car le vent soufflait dans la direction opposée à celle de l'arrivée de l'individu en question, ce qui masquait son odeur, ou du moins, la déviait, et heureusement, le Seisuryu d'Harold, qui a une odeur de sang très prononcée, se sentirait immédiatement, ce qui n'est pas conseillé lors d'une embuscade. Un petit moment ce passa avant que ...

- Je crois que ...

- Oui, il arrive.

Sur le chemin en pierre se dessinait une silhouette, elle était encore loin mais paraissait gigantesque, au bas mot deux-trois mètre pour la taille du bonhomme, ce qui n'est plus dans le domaine de l'humain ...

- Et merde, mais c'est un géant ce type.

- Oui, je m'y attendais, il est également connu pour sa taille. Tu dois faire attention, de par sa taille, tu te doute qu'il a une force considérable, s'il t'attrape, tu es fichu.

- Je sais ...

Harold grinça des dents, la cible s'approchait, fidèle aux premières impressions d'Harold : plus de trois mètres d'envergure... c'est un monstre qu'il va avoir en face de lui ... Ladite cible arriva au point critique où il est possible qu'il se fasse repérer, Harold décida donc de charger, avec toute la rage et l'énergie qu'il avait accumulé pendant ces dernières heures.

- AKE TASATSU !!!!!!

La pointe de la lame se dirigeât en direction de la tête de l'ennemi, qui continuait de marcher tranquillement. Au moment ou l'attaque devait porter, l'épée se bloqua net, le géant s'était arrêté, et il avait stoppé l'attaque qui avait pour but de l'envoyer dans l'autre monde, d'une seule main.

- Faible ... tu es si faible et tu prétend pouvoir me tuer ?

Un rire sadique s'échappa du démon en face de lui, l'attaque ayant échouée, il reprit une position de combat à peu près correcte. Tout en gardant ses distances, il prit son sabre d'une main, puis s'entailla sa main gauche en récitant quelques paroles, le sang d'Harold coulait sur la lame, la faisant briller d'un éclat jamais égalé.

- Que c'est intéressant, alors comme ça tu maitrise le Setsudan ? Et tu crois que c'est ça qui va te faire gagner ?

Un éclair rouge surgit de la lame en direction de l'ennemi mais il l'esquiva avec facilité. Harold ne tenait plus, il était en face de l'assassin de sa famille et de ce fait, le seisuryu pouvais presque être palpable. Il avait une telle envie de meurtre que Shirona le sentit tout de suite.

- Stop !! calme-toi, ce n'est pas rentrant en frénésie que tu vas l'avoir, dois-je te rappeler que la dernière fois ça t'a couté très cher ?

- Non, je ne vais pas rentrer la dedans, j'ai besoin de toute ma tête pour pouvoir le vaincre. Et tu vas m'aider, on vas lui envoyer trois attaques d'affilé, si ça passe pas, on en fera quatre et ainsi de suite.

- D'accord, je suis prête.

Harold paraissait légèrement troublé du fait que Shirona avait accepté la proposition d'attaque, elle qui détestait charger à corps perdu, elle avait quand même accepté. Harold ne se fit pas prier, il joignit ses mains sur son No-dachi, le faisant briller encore plus, puis chargeât en hurlant.

- JE VAIS TE CREVER !!!!!!

- C'est pas très malin de t'attaquer directement à lui ...

La nouvelle voix stoppa net l'élan d'Harold, une voix féminine venait de surgir, là à l'instant. Le géant sortit une épée d'une finesse qu'Harold n'avait jamais vu

- Encore toi ? Ton maitre ne t'a pas encore jetée ?

On pouvais entendre le sarcasme dans la voix de Shirona à cet instant, Harold en fut d'ailleurs surpris

- Mêle-toi de tes affaires grognasse !!

Harold sentit un violent mal de tête au moment où l'autre voix qui sortait de l'épée avait insulté Shirona, il se reprit et se remit en position de combat, sauf que son ennemi avait, pendant tout le temps de la bref mais puissante conversation, enlevé sa cape, laissant entrevoir ses muscles saillants, sa corpulence massive et surtout, son arme, dégainée et dans une seule main. Ayant retrouvé ses esprits, Harold se reconcentra, au moment où il vit une image de sa mère dans son esprit, en regardant l'ennemi en face de lui, la rage qu'il avait tout à l'heure et qu'il maitrisant tant bien que mal explosa littéralement. Une explosion d'une envergure colossale, elle détruit tout aux alentours, creusant sous les pieds d'Harold, un cratère de plus trois mètre de diamètre en plein milieu du chemin de pierre et créant également un nuage de poussière. Cette explosion dévastatrice obligeât le colosse ennemi à protéger ses yeux d'un de ses bras.

- Putain, c'était quoi ça ?

- Déjà sois plus poli et je ne sais pas ce que c'était, je ne sent plus l'autre pouffe

- Et c'est toi qui parle de politesse ... il se figeât net , Attend ... t'as dit quoi ? Tu ne ressent plus son hogosha ?

- Si, mais c'est bizarre, on dirait que ce n'est pas la même ...

Le nuage de poussière se dissipa lentement, pour laisser apparaitre le trou béant dans lequel était allongé Harold, inconscient.

- Voila qui nous facilite la tâche, achevons-le...

- Oh oui, avec plaisir maitre Dracula.

Dès que ce nom fut prononcé par la voix de l'épée, Harold se réveilla instantanément, produisant un éclair rouge qui venait droit du ciel le percutant, éjectant par la même occasion, son ennemi qui allait lui transpercer le cœur de son épée. Il se releva, avec une silhouette totalement changée, il avait grandi en taille, il était bien plus musclé, et surtout, il n'avait plus un No-dachi dans sa main droite, mais un sabre encore plus long !! Un tel sabre pouvait-il exister ? Oui, Harold l'avait dans sa main. L'ancien sabre, qui était le No-dachi d'Harold lorsqu'il passait en Hôkan, avait au moins gagné trois mètres en longueur si ce n'est plus. Harold n'était plus lui même, il était une autre personne, rongée par la rage, la violence et la haine : son ennemi était condamné.

- Qu'est-ce que ...

Dracula n'eut même pas le temps de finir sa phrase qu'il avait déjà Harold en face de lui, à environ trente centimètres, lui assénant un coup du nouveau sabre de plus de cinq mètre. Il tenta de l'esquiver mais sans succès, il usa de ses muscles qu'il contracta au dernier moment pour parer. Il se prit un coup si fort qu'il fut éjecté, il s'éclata le rocher sur lequel était embusqué Harold il y a maintenant une dizaine de minutes. Devant le rocher complètement détruit se trouvait Dracula qui se releva péniblement des suite du coup qu'il venait de recevoir.

- D'où tire-tu une telle puissance ? Tu devait être faible selon mes calculs, D'OÙ TIRE-TU CELA ?!?!

- Nous n'avons pas à te répondre, MEURE !!!

Les voix de Shirona et d'Harold s'était mélangées, cela faisait une seule et même voix, puissante, assurée. La lame, plus rougeoyante que jamais, émit un bruit de tonnerre avant de transpercer dans un fracas sourd l'épaule du géant , qui ne l'était plus puisque Harold avait la même taille à présent. Après l'attaque fulgurante, on pouvais apercevoir un flux partant de l'ennemi et allant vers Harold.

- Qu'est-ce que c'est ? qu'est-ce qui ce passe ???? JE NE PEUX PLUS BOUGER !!!!! RAHHHHHH !!!!!!!

- Je te fait subir le même sort que tu as fait subir à ma famille, estime toi heureux de ton châtiment, maintenant, CRÈVE !!!!!

La scène était horrible à voir, jamais, jamais Harold n'avait pris autant de plaisir à tuer une personne, on pouvait le lire sur son sourire sadique qui aurait fait pâlir le plus dangereux de tout les criminels sur terre. Il allait enfin avoir sa vengeance, mais à quel prix ... Le flux continuait, faisant hurler de douleur, une personne considérée comme invincible, le vidant de tout ce qu'il avait en lui, son sang, mais surtout, sa vie. Des convulsions commencèrent à apparaitre sur le vampire déjà à l'article de la mort mais Harold redoubla d'effort et le débit apparent doubla en vitesse pendant au moins deux bonnes minutes, avant de s'arrêter. Le vampire ennemi, déjà pâle de nature, était à présent dans le domaine du transparent, il avait toujours la même taille, mais sans muscles, la peau sur les os, on lui voyait tout ses organes internes à travers la peau, le regard . Harold retira le sabre, le pointa vers le ciel, chargeât sa lame d'une lumière rouge sang, plus foncée que d'habitude. Le vampire, pas encore mort, dit d'une voix absolument pitoyablement faible :

- N ... n ..... nooon !!!

- AHHHHH !!!!

La lame était maintenant enveloppée de flammes, illuminant toute la surface du flanc de la montagne. Harold entendit les voix suppliantes de ses ennemis à terre.

- EST-CE QUE VOUS LES AVEZ ÉPARGNÉS MES PARENTS ???? HEIN ??? NON !!!!! ALORS PRENEZ TOUTE LA HAINE QUE J'AI ACCUMULÉ DURANT TOUTES CES ANNÉES !!!!!!!!!!!!!!!!

Il prépara son coup qui allait heurter ses ennemis, la flamme devient de plus en plus vive et de plus en plus chaude à mesure que la colère d'Harold, déjà immense, grandissait :

- TENBATSU METSUBO SENSHO !!!!!!!!!!!!!!!!

La flamme changea de couleur, passant du rouge écarlate au blanc immaculé, signe d'une chaleur, on vas dire, peu commune. Après avoir crié ces paroles, Harold abattit son arme dans une explosion ultra-lumineuse, annihilant tout dans un rayon de plusieurs mètres à la ronde, non pas que la pierre ait été éclatée, non, mais désintégrée serait plus exact, plus besoin de préciser que Dracula, célèbre vampire sois-disant immortel n'est plus de ce monde. A la place ou se situait le vampire, se trouve de la roche en fusion, synonyme qu'il n'y a plus grand chose à cet endroit ...

***beaucoup, beaucoup plus tard***

Harold se réveillait, la tête toute endolorie, sur le chemin complètement dévasté, il était redevenu normal.

- Que ? Qu'est-ce qui c'est passé ?

Soudainement, il revit toute la scène, il se figeât, resta muet face à l'exploit qu'il venait d'accomplir : il avait accompli sa vengeance, enfin !! En y repensant, il rigola.

- Tenbatsu metsubô senshô hein ? haha, je pensais pas que je l'a ferai un jour celle là ... purée la vache ... je maitrise ça moi ?

Il rigola de plus belle avant de se faire interrompre :

- Veille à ne plus jamais utiliser cette technique.

Il se stoppa net, repensant une nouvelle fois au moment où il a déclenché son coup, il à perdu connaissance l'espace d'un instant, puis pour de bon quelques secondes plus tard. D'un seul coup, il redevient sérieux :

- Tu as raison, plus jamais je ne doit employer cette technique ...

Il scruta l'endroit de l'explosion

- Trop dangereuse ...

- Oui ...

La voix de Shirona était apaisée et calme, celle d'Harold aussi, mais quelque chose troubla cet instant de répit des deux combattants ayant vaincu leur pire ennemi.

*GLROGLROGLROG*

- Huh ? AHHHHHHHH !!!!!!!

- Je le savais ...

- AHHHH !! J'ai faim !! super faim !!!

- Et bien allons manger un morceau, tu veut pas ?

- Siiiiiiiiiiii !!! Allons-y !!! viiiiite !!! aieaouille ...

Harold remit son taishi dans son fourreau, s'épousseta un peu, puis partit, plié en deux, vers la ville la plus proche pour y manger quelque chose avant qu'il ne meure de faim.
Partant du lieu dévasté, Harold et Shirona s'éloignèrent jusqu'à ce qu'on ne puisse plus les voir, leur mission étant accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La vengeance à parfois un goût délicieux, et amer à la fois ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bal de Noël : Le (délicieux) Buffet.
» Avez -vous honte parfois ?
» L'ironie du sort est parfois de très mauvais goût [PV Olive]
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]
» Les morts prennent parfois plus de place que les vivant dans nos coeurs /Anti/

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akaime :: Le Sekutsa (RPG) :: Montagnes-
Sauter vers: