Akaime


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mar 4 Déc - 23:27

Rappel du premier message :

La nuit était belle, aucune trace d'ennemi en vu. La forêt laissait passer des rayons de lumière venant d'une lune quasi-pleine. Harold inspira un grand coup puis revint au camp improvisé. Fujimi était assise sur un tronc d'arbre devant un feu ou grillait un petit lapin.

- Tu devrai le manger, les odeurs sont perceptible de très loin ... Nous ne sommes pas en sécurité ... après tu devrai dormir, nous allons avoir besoin de force ...

Il s'assit à côté d'elle puis bu le contenu d'une petite fiole, un liquide rouge, assez épais.


Dernière édition par Harold le Sam 8 Déc - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

AuteurMessage
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Lun 24 Déc - 17:27

Pendant quelques longues minutes, le jeune Kurotora resta totalement immobile au fond du cratère créer par sa rencontre douloureuse avec le mur. Le choc de l'impact avait été suffisamment puissant pour le déstabiliser, lui donnant l'impression que le monde tournait autour de lui. Le Spido peinait à croire qu'il était totalement incapable de vaincre son ancien maitre même avec l'aide du Gekirindo. Il s'était donc trompé sur l'utilité de la technique qu'il était en train d'utiliser. Ce n'était donc pas du tout la bonne solution pour combattre efficacement les membres de ce maudit clan. Il était donc temps de réfléchir à une autre solution. L'héritier avait peut-être une solution pour survivre à ce combat d'un très haut niveau...

- Hayabusa-chan... Je crois qu'il est temps d'utiliser les techniques que Chibana-obaa-san m’a enseigner.

- Très sage, décision. Fit la belle Hogosha, visiblement très soulagé par la décision de son manieur.

Désactivant le Gekirindo, la peau de Daisuke reprit petit à petit la teinte sombre qui la caractérisait en temps normal. L'immense énergie malsaine qu'il diffusait autour de lui diminua rapidement jusqu'à disparaitre complétement, ne laissant plus qu'un Seisuryu imposant et incroyablement serein. Cependant, les marques triangulaires noires restèrent visible sous les yeux du jeune Widôka. Il s'agissait là d'une séquelle qui resteraient visible pendant plusieurs mois après l'utilisation de la technique interdite du Clan Shiromaru. Le jeune Spido souffla brièvement avant de sortir de son trou, faisant face au deux Cerbères venus pour mettre fin à sa vie. Il prit instinctivement la pose d'un style de combat qu'il était l'une des rares personne à pouvoir maitriser naturellement.

- Ainsi, tu est toujours apte à te battre contre nous. Fit le plus vieux des deux combattants, surpris.

- Mais ?! C'est quoi cette pose ridicule ?! Dit le maitre d'arme, choqué de ne pas reconnaitre le style.

Les Cerbères attaquèrent simultanément le jeune Kurotora, qui recula pour ne pas encaisser les deux attaques en même temps et être submerger par l'incroyable puissance des combattants. Daisuke dévia la lame du maitre d'arme d'un geste très précis avant de se retourner rapidement pour parer la lame du vieux Spido. Un duel de force haletant s'engagea entre les deux membres de la même race, rapidement interrompu par une attaque sournoise de la part de Kayen qui essayait de décapiter le Kurotora pendant qu'il était concentré sur le vieillard. Le jeune Widôka se baissa par pur réflexe, fauchant les jambes de son agresseur dans le même temps et essayant de profiter de la situation pour empaler brutalement le maitre d'arme. L'homme avait d'excellent réflexe et la lame de Daisuke s'enfonça de quelques centimètres dans la roche.

- Je ne connais pas ton nouveau style, mais il faut avouer qu'il est efficace. Fit Kayen, surpris par l'efficacité du jeune Widôka.

- Pourtant... Ne pense pas être de taille à nous vaincre. Tu gagne juste un peu de temps. Fit l'ancien en affichant un sourire mauvais.

Les trois combattants engagèrent de nouveau les hostilités. Les lames se rencontrèrent brutalement à plusieurs reprises, créant de véritables pluies d'étincelles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mar 15 Jan - 17:59

Le combat faisait rage entre les deux êtres de la nuit, se donnant des coups d'une puissance inouïe et répondant par le même type de coups. Tête, membres supérieurs et inférieurs, rien n'était laissé au hasard, les coups qu'Harold donnait faisaient trembler la terre tandis que son adversaire, plus en finesse, tranchait l'air de son sabre, pas encore en l'état de Hôkan.

Plus loin, beaucoup plus loin dans la forêt,
Maya se réveilla d'un somme réparateur, avec Fujimi qui la secouait, l'air attristé.

- Maya-san, réveillez-vous je vous en prie ! Je ne ressens plus l'aura de Daisuke-Sempai !

Maya la regardait d'un air sombre, pensant au pire, avait-elle trop dormi au point d'abandonner ses amis ? Dès que cette question lui traversa l'esprit, elle bondit, rengaina son seiken qu'elle avait à la main même durant son sommeil, remit ses vêtements en place de sorte à ne pas être gênée lors ds combats, enfila ses gants rouges et pris son sac à dos. Elle était fin prête.

-
Je n'ai que trop dormi ... allons-y ! Suis moi de près, je n'utiliserai pas mon hyper vitesse pour être toujours à proximité de toi en cas de problème, GO !

Sans même dire un mot, Fujimi acquiesça puis les deux jeunes femmes se mirent à courir en direction de la forteresse où les combats faisaient rage depuis plus d'une heure déjà.
Dans cette même forteresse, une vaste salle pavée était complètement détruite, l'on pouvait y apercevoir, des coups d'épées, de griffes, des trous causés par des explosions plus puissantes les unes que les autres, mais surtout une quantité invraisemblable de sang. Deux être se faisaient face, l'un avec un sabre rouge sang de deux mètres d'envergure, l'autre dont le bras droit est protégé par une coque d'un métal sombre dont on peut aisément déceler la solidité, terminé par une lame comme accrochée à l'avant bras pour éviter tout désarmement. Le vampire assassin n'était en aucun cas égratigné tandis que l'autre, avait son bras gauche sectionné au niveau de l'épaule, plusieurs os brisés et ses chairs en lambeaux laissant s'échapper des flots interminable de sang.

- Harold, la situation est critique, il connait absolument tout nos mouvement et il nous est impossible de le toucher ! C'est comme ...

- S'il nous connaissait ... ou pire ... s'il nous a vu grandir.

- Quelle sombre histoire hein "Harold"...

Le ton qu'avait employé le vampire en face était très suspect, ce qui ne manqua pas d'être compris par Harold.

- Deux question me traverse l'esprit à cet instant. La première, comment connais-tu mon nom. Et la deuxième, pourquoi l'avoir dis comme cela ...

- Sommes-nous là pour parler ? Je ne pense pas ... Quoique, vu ton état et vu le miens je ne doute en aucun cas de l'issue de ce combat. Je vais donc te faire un honneur en te révélant des secrets trop longtemps cachés.

Harold, avec une infinie discrétion et au moment même où le vampire en face de lui cligna des yeux, regarda la lune, qui avait disparu derrière les nuages.

- C'est ça vas-y, balance tout.

- Tu es sur ?

- Pourquoi ? Je devrai pas ? Je vais glaner des infos, ya rien de mieux non ?

- Comme tu veux ... il fallait bien que se jour arrive.

- Bien par où commencer ? Ah oui, allez on commence fort. Une enfance tellement difficile, caché au fond d'une des forêt du Nord pour échapper au joug du seigneur Dracula.

Le sang d'Harold ne fit qu'un tour. Il se figeât instantanément à l'écoute de ces quelques mots, qui résument parfaitement son enfance.

- Des parents vampire de sang purs, d'une grande puissance originelle, voulaient absolument protéger leur nouveau-né. Redoutés et craints au sekutsa comme sur terre, ils ne voulaient pas que tout le monde sache qu'ils étaient affaiblis par leur enfant qui demandait des quantités de sang incroyable comme repas. Oui, ils t'offraient leur sang pour te nourrir, tu dois te demander pourquoi ? Pour que tu reste de sang pur jusqu'au premier jour de ta cinquième année. Ce sang pur t'a octroyé une puissance destructrice presque deux fois supérieure à celle de tes parents, tu était potentiellement, le vampire le plus puissant qui pouvait exister ... Dracula l'avait compris, il mit tout en œuvre pour te récupérer, ce qu'il fit.

Harold avait une expression indescriptible. Il tremblait, non pas de peur, mais de rage. Un frisson lui parcourra la colonne vertébrale, mais resta muet.

- Silencieux hein ? Je continue alors, fit-il avec un sourire mauvais. Tu te souviens sans doute de ce qui s'est passé après non ? On te l'a raconté je crois, un certain Mizuhiro il me semble.

Dès qu'Harold entendit le nom de Mizuhiro, il écarquilla les yeux, l'air de plus en plus en colère. Les nuages recouvraient toute la surface du ciel, s’épaississant de plus en plus mais il ne le remarqua même pas. Sa main serrait tellement fort le pommeau de son sabre que ses muscles se déchiraient à mesure que le vampire parlait. Shirona restait silencieuse.

- Il n'était loquace qu'après une longue torture et un gros pouvoir d'illusion, un maitre admirable vraiment, je me demande comment il va ? Bref, ayant les informations que nous voulions pour vaincre tes parents, nous nous sommes hâtés de les retrouver dans leur petite maison. Et...

- Attends ... Tu as dis "nous" ... pourquoi ? Tu était avec le groupe qui a exécuté mes parents ?

- Bien sur quelle question ! Hahahaha, tu pensais tout de même pas que j'allais manquer ça, mais ils s'est avéré qu'ils soient bien plus fort que prévu, même affaibli et empoisonnés.

- Empoisonnés ???

- Il y a une chose que j'admire là, c'est ta retenue. j'avoue que de telles révélations feraient de moi le bourreau de l'enfer qui vient se vanger mais tu ne bouge pas, tu reste stoïque... Bref oui, empoisonnés, il ne fallait pas faire les choses à moitié si nous voulions avoir une chance. Malgré ce poison qui aurai du acidifier leur sang et les faire gentiment souffrir, ils ont tué tout les sbires envoyés pour eux, restait plus que moi, en pleine forme mais couvert de sang pour faire croire a des blessures. Ils se méfiaient tellement peu que c'était un jeu d'enfant de les prendre par surprise en mêlant ma magie et ma lame. Haaa je me souviens encore du râle de ta pauvre mère qui, agonisant, m'a supplier de laisser son petit Ichiru tranquille. Si risible que je n'ai pu m'empêcher...

- Qu'a-tu dis à l'instant ? Comment m'as-tu appelé ?

- Bonne question et qui arrive à point nommé ! Ton vrai nom est Ichiru, Hatsune Ichiru.

Ce fut le coup de grâce. Trop de révélations d'un coup, ses parents, ses pouvoirs et même ... son nom. Il ne savait plus quoi penser, d'ailleurs il ne pensait plus, une quantité invraisemblable de pensées lui parcouraient l'esprit simultanément, si bien qu'il en perdit le fil. Tout se mélangeait, la rage, la haine, la douleur, l'amour que s'est parents lui ont transmis autrefois, la vengeance, la puissance grandissante. Il était détruit. Tout ce qu'on lui avait dis n'était que mensonges. Ses visions, elles, ne le trompaient pas. Au fond de lui, il le savait, il était venu ici pour trouver des réponses et il les a eu. Maintenant ... toute ses pensées se sont retournées contre son adversaire. Lui qui avait baissé les yeux et baissé son sabre de désespoir, se redressa, le regard rouge flamboyant comme s'il venait directement des enfers. La haine le consumait désormais. Shirona tenta de le résonner mais sa voix ne l’atteignit même pas. Sourd de tout sons extérieur comme intérieur, il se transperça le cœur violemment produisant, rien que pour ce fait, une onde de choc qui fit trembler les murs et assombri subitement le visage du vampire ennemi. Craignant le danger, il chargea instantanément Ichiru qui n'eut pas le temps de bouger. La lame était profondément enfoncée dans le thorax d'Ichiru mais il ne bougea pas d'un pouce. L'ennemi retira sa lame et, d'un autre coup d'une toute autre puissance, il le transperça, l'obligeant à reculer sous la puissance.

- C'est très impoli de ne pas me laisser finir mon discours, mais vu la réserve d'énergie qu'il te reste, je dois te détruire et vite.

- .... ......... ..... .... ........

- Quoi ? J'ai pas entendu ?


- Tuer ... massacrer ... vengé ... puis détruire ...

- Dans ton état ? Laisse moi rire, même avec le pouvoir secret de Dracula tu ne peux rien contre moi ! Je connais sa puissance, moi aussi j'aurai pu le vaincre à l'époque. Meurs !!!

- TUER MASSACRER VENGÉ PUIS TOUT DÉTRUIRE !!! OUI TOUT DÉTRUIRE !!!

Ichiru, dans une explosion de flammes noires et rouge foncé, rasa l'aile Est de la forteresse où se déroulait ce combat. L'explosion provenait du sabre d'Ichiru. Son reikan était activé, l'onde de choc, d'une puissance surnaturelle, continuait de s'étendre, pour finalement découvrir la lune en poussant les nuages : pleine et entière, d'une couleur écarlate et baignant de sa lumière toute la pièce, dépourvue de toit, . Ichiru s'était complètement reformé, et même plus, de son mètre supplémentaire, il dominait largement le vampire, qui tentait de retirer sa lame en vain, à cause de la prise qu'il avait dessus. En effet, Ichiru tenait si fort la lame qu'il était impossible de la retirer. Le regardant de ses yeux flamboyants dénués d'iris et de pupille, il emmagasinait une puissance totalement incontrôlée et incontrôlable venant de la lune rouge.

- L'HEURE DE LA MORT APPROCHE !!!

Son ennemi, totalement surpris par ce pouvoir dont il ne connaissait visiblement pas l'existence, décida pour se sauver la peau, de passer à une vitesse supérieure.

-
Tepes ...

Dans un claquement assourdissant, il se dégagea de la prise d'Ichiru et d'un bond, avait reculé de dix bon mètres pour atterrir sur le morceau d'un mur encore debout. Il était à présent recouvert de cette armure qui, précédemment, lui couvrait l'avant bras. Outre son armure, sa lame avait également changé d'apparence, passant d'une forme de machette à une lame plus longue qu'une épée à deux mains et plus fine, caractéristique des assassins.

- Je suis Shun Kageryu, Dirigeant des cerbères, être de la nuit que Shiromaru-sama à eu la bonté de recueillir et entrainer. Je suis à présent le plus puissant vampire sur cette terre. Ce n'est pas devant un vampire dont les pouvoirs ont été bridés par un être insignifiant que je vais trembler ! Prépare-toi à mourir, descendant direct de cette infecte et impuissante lignée !!!

- TUEEEERRRRR !!!!

Ichiru, au stade final de son changement, avait désormais des ailes noires parcourues de flammes crépitante, un regard aussi profond que l'enfer, une aura meurtrière absolument terrifiante qui se sent à des kilomètres à la ronde, une seule pulsion : le meurtre, un seul objectif, détruire toute parcelle de vie sur cette terre. Le maudit pouvoir de Dracula se manifesta enfin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mar 15 Jan - 18:43

Dans le chaos qui régnait sur les ruines du château en grande partie ravagés par les puissants pouvoirs mis en œuvres, il était pratiquement impossible de ressentir l'énergie sereine qui émanait du Kurotora. Pourtant, la puissance du jeune Spido atteignait un seuil encore jamais enregistrer chez lui. Il repoussait assez aisément les assauts désorganisés de ses deux opposants qui n'arrivaient pas à comprendre les changement qui s'opéraient chez lui.

- Très bien ! Il est peut-être temps de te faire comprendre que tu n'est rien ! Crève, enflure ! Dit rageusement le plus vieux.

Légèrement surpris par ce qu'il voyait, Daisuke écarquilla les yeux avant d'afficher un très maigre sourire. Il était désormais capable de suivre du regard les mouvements de l'homme qui avait toujours été bien plus rapide que lui. Désormais, l'attaque foudroyante du vieillard semblait presque trop lente pour être mortelle. Utilisant un mouvement fluide, le Kurotora parvint à esquiver la lame tranchante avant de répondre à l'assaut d'un violent coup de genoux dans l'estomac. La surprise fut brièvement visible dans le regard des Cerbères.

- Comment... ?! Fut la seule réaction du Spido avant d'être propulsé avec violence contre un mur.

- Cette vitesse... Il semblerait que tu soit le digne héritier de la lignée Kurotora.

- Ce nom... Tu n'est en aucun cas digne de le prononcé, Assassin. Fit Daisuke, plissant les yeux.

- Voyons, voyons... Tu te croit meilleur que nous ? Non ! Mais, je comprend l'intéret que te portait notre puissant maitre. Le sang d'Ariake coule dans tes veines et tu...

Profitant de la distraction nettement visible de son adversaire, le jeune Kurotora le frappa brutalement en plein visage à l'aide du pommeau de son sabre. Un craquement écoeurant fut audible alors qu'une impressionnante quantité de sang sortait des narines de la victime. L'homme lacha un bref grognement de douleurs avant d'attaquer rageusement le jeune Spido. Cependant, l'assaut était trop prévisible et Daisuke le contra à l'aide de son double-sabre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mer 16 Jan - 0:11

Un pouvoir maléfique mêlé à une âme affaiblie fait des ravages. C'est exactement le cas d'Ichiru. Seul, sans possibilité d'entendre raison, il ravageait, sans retenue. Sa force, sa vitesse, sa précision, tout était poussé au maximum de sa puissance et même plus encore. Il est, on peut le dire, pour l'instant invincible. Il ne ressens aucune douleur, aucune pitié, que de la haine et du désespoir, à cause du pouvoir développé par Dracula et qui est en train de le consumer lentement. Son adversaire était en piteux état, des morceaux d'armure détruite jonchaient le sol, la lame brisée, mais encore en état de se battre.

- Impossible ... c'est inconcevable ! Je ne peux pas perdre contre un pouvoir incomplet !

- Il ... est ... achevé ... depuis qu'il est ... dans ce corps !

- Non ... comment est-ce ... seulement possible ? Le gamin vous à désintégré ! J'étais là !!

- Il a ... absorbé mon âme, il ne l'a pas ... détruite ... Maintenant ... je vais prendre ... possession de ce corps ... et réduire le monde en cendre ...

- Voila un projet des plus ambitieux ...


Une voix qui lui était familière retenti. Shun s'inclina à la vue de l'homme qui s'avançait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mer 16 Jan - 1:03

- Daisuke-chan ! Enfin ! Enfin, tu devient celui que tu est devrait être !

La voix de la belle Hogosha était inhabituellement joyeuse. Malgré le fait qu'ils ne soient pas face à face, l'héritier de la noble famille Kurotora arrivait à sentir les sanglots difficilement contrôlés dans la voix de son interlocutrice. Il s'agissait de pleurs de bonheur qui indiquaient qu'elle était profondément soulagée par ce qu'elle pouvait voir dans l'âme de son jeune manieur. Daisuke n'essayait plus de camoufler le chagrin, la haine et la culpabilité qui régnaient dans son cœur depuis plusieurs dizaines d'années. Non ! Il était en train de  combattre ces péchés et ses remords, essayant de surpasser ces traumatismes plutôt que de les oubliés. Vaincre les Cerbères et Shiromaru était ce qui pourrait lui permettre de commencer une nouvelle vie.

- Merde ! Shiromaru-sama avait pas prévu ça, c'est pas bon pour nous !

- Et tu veut faire quoi ? Fuir ?! Devant un gamin à peine pubère ?! T'est qu'un lâche !


- Tsss ! Plutôt mourir, vieux débris !


Daisuke, plus rapide que jamais, n'attendit même pas que ses adversaires terminent leurs disputes pour attaquer. Le Spido attaqua le Maitre d'arme avec une décontraction presque insultante pour le Cerbère endurci et frappa sans aucune hésitation. Hayabusa siffla un bref instant avant de rencontrer une autre lame dans un claquement bruyant. Les deux opposants se jaugèrent du regard l'espace d'une milliseconde avant d'échanger une série de coups plus acrobatiques les un que les autres.

- Petit con !

Le doyen des Cerbères s’engagea enfin dans la bataille haletante. Obéissant à un réflexe salvateur, le Kurotora parvint à prendre très brièvement appuis sur le thorax du maitre d'arme pour se propulser assez haut dans les airs. Le mouvement extrêmement rapide lui permit d'esquiver l'attaque sournoise du vieillard. Daisuke profita de la surprise du plus vieux pour attaquer avec une violence qui le caractérisait bien. Une impressionnante quantité de sang gicla quand Hayabusa ouvrit très profondément la gorge de sa victime.

- Que... ?!

L'expression de surprise sur le visage de Kayen s'effaça petit à petit. Les yeux du vieillard se voilèrent rapidement avant qu'il ne s'effondre mollement sur le sol, mort.

- NOON !

Hurlant de rage, le dernier Cerbères attaqua directement le jeune Kurotora sans réfléchir un seul instant. Une erreur fatal contre un opposant faisant preuve d'aucune pitié. Daisuke parvint à dévier la lame de son opposant à l'aide d'un seul geste précis et parfaitement exécuté. Profitant de l'ouverture offerte, il enfonça brutalement Hayabusa dans le ventre du Maitre d'Arme. Un faible râle fut audible... Puis, plus rien...

- Paix à leurs âmes... Fit doucement le Kurotora.

- Wow ! Ça change de ton discours habituel !

Avant qu'il est le temps de répondre à sa compagne d'âme, une puissante énorme le coupa dans ses pensées. Il se retourna dans l'espoir d'observer cet événement étrange. Il ouvrit de grands yeux surpris quand une grande partie du château vola d'un seul coups en éclats. L'onde de choc fut suffisamment forte pour propulser des rochers. L'un d'eux, trop rapide pour le Kurotora épuisé après un combat haletant, l’assomma avec une violence surprenante.



Dernière édition par Daisuke le Sam 14 Sep - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 18 Jan - 20:53

- Voila un visage qui m'est tristement familier ...

- Certes ... Mais vois-tu, je suis heureux de te revoir.

- Durant deux cents longues années j'ai recherché le pouvoir d'échapper à ton emprise ... Tu ne me dominais pas par la pensée, mais par la peur. Toujours à menacer mon peuple ...

- Mon cher Dracula ... tu n'a pas changé. Toujours aussi vindicatif.

- Deux cents ans ... et j'ai enfin trouvé la puissance adéquate pour t'anéantir, toi et tout ton clan. Ensuite je réduirai ce mon en cendre fumante pour m'avoir persécuté et damné. Jamais je ne pourrai pardonner quoi que ce soit à personne ! Tu m'entends ? JE VAIS...

Un éclair éclata, ou plutôt, le bruit de la foudre qui viendrai de s'abattre à deux centimètres du corps possédé d'Ichiru. Pour Dracula, le chef Shiromaru n'avait pas bougé d'un millimètre, mais il senti un liquide chaud couler le long du ventre, sur le côté gauche. Il regarda lentement, il s'était fait transpercé le cœur, sans même qu'il n'ait eu le temps de cligner des yeux.

- Allez, sors de ce corps qui ne t'appartient pas. Son hôte est plus puissant que toi.

- Non ... NON ! C'est imposs... impossible ... il ne peut se soustraire à ... ahhh ... aahhhh ... AAAAAAAHHH !!!

- De la plaie coule le poison. Tu es mon ennemi et ce n'est pas pour te sauver que j'ai fait cela. J'avais un objectif maintenant accompli. Je dois maintenant accomplir deux dernières tâches, si je te revois, je te tue.

Ichiru était revenu à lui à une vitesse invraisemblable. Il était à genoux, encore sous le choc d'être libéré de l'emprise si vite. Il n'avait pas changé d'apparence, mais il était exceptionnellement calme. Le maitre Shiromaru disparu dans un petit soulèvement de poussière. Il regarda ses mains, elle étaient pourvues de griffes acérées avec une peau semblable à une cuirasse noire et rouge foncée. Après ses mains, il s'aperçu avec effroi que c'était une armure entière qu'il portait dans le même style. Rouge écarlate avec deux épaulières énorme hérissées d'une pointe de plus de quarante centimètre chacune, un plastron fait de plaques entrelacées avec des renforts en forme de tête de mort. Son épée était également changée : quatre fois plus large mais deux à trois fois moins longue que son sabre habituel quand il est en l'état de reikan. Ce pouvoir maudit avait modifié jusqu'à la forme de son reikan. La lune continuait de darder ses rayons rouges à travers le plafond troué. Ichiru la regardait silencieusement, quand une voix grave retentit.

- Voyez-vous ça ... T'as sacrément changé. Mais ce qui me déçois le plus, c'est que tu ais perdu toute combativité, et ça, je ne te le pardonne pas !

Sans même crier gare, il chargea de toute sa force Ichiru, qui, d'un seul geste, lui transperça la gorge de son épée maudite sans l'ombre d'une compassion. Complètement médusé, Shun ne pouvait même pas exprimer sa surprise. C'est un fait, Ichiru n'était plus le même, la combativité et la haine s'était transformée en une chose encore plus dangereuse et meurtrière : L'indifférence.
D'un seul geste, il sépara la tête du vampire adverse pour ensuite la couper en deux en l'air avant de donner un coup de pied pour faire tomber le corps sans tête encore debout. Des sentiments que l'on peut ressentir en combat, c'est le pire de tous.

Durant tout ce temps, Maya tentait tant bien que mal à courir à la vitesse de Fujimi, mais enfin, enfin elle arrivèrent sur les lieux de tout les combats, sauf que tout n'est que ruines à leur arrivée. Des pierres et des cadavres jonchent le sol, offrant un paysage venu tout droit de l'enfer. Maya ne pu retenir un haut le cœur en voyant la manière dont ces personnes avaient été exécutées, même si se sont des ennemis. Se remettant de ses émotions rapidement, elles entrèrent dans la forteresse, seiken dégainés, prêtes pour des combats qui s'annonçaient difficiles. Maya se stoppa net devant l'ouverture béante laissée par une explosion, regardant dans la salle trois hommes à terre. Fujimi se précipita sur l'un d'eux sans même faire un seul son. Maya reconnu Daisuke après une brève analyse, car ces traits avaient beaucoup changés depuis la dernière fois qu'elle l'avait vu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 18 Jan - 23:49

Subitement, une haute silhouette se dressa fièrement auprès des deux jeunes femmes. La puissance incroyable qu'il dégageait ne pris qu'une seconde pour submerger les Widôka trop surprise pour réagir. Fujimi toussa fortement avant de redresser courageusement la tête face au nouvel arrivant. Ses yeux s'écarquillèrent d'horreur quand le visage qu'elle connaissait depuis bien trop longtemps s'offrit à son regard.

- P-Père ?!

- Hmm... ? Oh, tu est là ! Ma très chère fille indigne... Je ne pensait pas te revoir vivante un jour.

- ... Tous ces morts. Père, tu ne semble pas... Tes fidèles, tes compagnons...

- Des instruments ! Ils sont rien de plus à mes yeux... Cependant... Je connais un garçon qui possède un potentiel immense, quelque chose que tu ne possède à mon grand regret. Lui, n'est pas un outil comme les autres.


- ... Tous ça... C'était pour Daisuke ?!


- Tu pensait que c'était pour toi ? Gamine stupide... Il s'agissait d'un moyen simple d'attirer ce jeune impétueux jusqu'ici... Je ne m'attendait pourtant pas à une force de frappe aussi restreinte et puissante. Amusant...


-... Amusant... AMUSANT ?! TOUS CES GENS TE VÉNÉRAIENT ! ILS AVAIENT FOI EN TOI !


D'un simple geste de la main, Ryuku envoya sa fille contre un mur avec une violence inouie. Une expression de colère fut brièvement visible sur les traits du vieil homme. Mais, son sourire carnassier repris très rapidement sa place sur ses lèvres.

- Ne me parle pas ainsi, je te pris... Tu risquerait de le regretter. D'autant plus que je ne suit pas ici pour toi...

L'homme aux cheveux gris se tourna rapidement vers Maya qui n'avait pas bouger d'un seul millimètre depuis le début de la conversation. Consciemment ou pas, elle c'était mis sur la route du Shiromaru. Ce qui n'était pas une très bonne idée face au monstre de puissance qu'il était.

- Dégage, gamine...

Utilisant toujours aussi simplement sa main, le maitre propulsa la Spido avec une violence incroyable. Il pris un bref instant pour observer les environs avant de se diriger vers le corps toujours inerte de son ancien apprenti. Ce gamin était le porteur de tous ces espoirs et ce serait dommage d'être interrompu dans un moment aussi crucial. Heureusement pour Ryuku, personne ne semblait être encore debout ou conscient dans ce château. Le vieillard se pencha afin de ramasser délicatement le jeune homme inconscient avant de disparaitre dans la seconde qui suivit. Le maitre se dirigeait vers une destination connu de lui seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Dim 20 Jan - 16:33

Maya n'avait pas vu le coup venir, pourtant elle n'avait pas plus mal que ça, s'étant endurcie ces dernières vingt-quatre heures. Elle s'extirpa du trou dans le mur friable, allant vers Fujimi qui avait moins bien digéré le coup, quand Yura l'interpela.

- Maya, on a un problème de taille. Harold n'est plus le même, et il se rapproche.

- N'est plus le même ? Qu'est-ce que tu veux dire par là ?

- Tout n'est que néant dans son esprit, une force très puissante l'a contrôlé et son âme ne s'en remet pas. Sa force est d'une tout autre nature. Maya, nous sommes en grand danger.

- Comment on peut l'aider ? Il faut que je l'aide !

- Maya, son esprit st ailleurs, le retrouver relève de l'impossible !

- Je m'en fiche, il m'a sauvé une fois, j'ai une dette envers lui. Allons-y !

- Comme tu voudra, je te suivrai. Si tu veux réellement sauver Harold, écoute moi bien, n'utilise pas ton dernier pouvoir sur lui.

- Je verrai. Allez !

Juste avant de se retourner, Fujimi lui attrapa la main, comme pour l'empêcher d'aller au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Dim 20 Jan - 20:52

Fujimi n'avait jamais eu la même résistance physique de ses congénères. La blessure qu'elle avait subit était beaucoup trop douloureuse. Dans cet état douloureux, elle ne pourrait jamais tenir tête face à un adversaire aussi monstrueusement puissant. Elle était pourtant consciente que des alliées puissantes se trouvaient dans le secteur et n'attendaient qu'un petit coup de main pour pouvoir participer à l'affrontement.

- Il y à deux femmes dans les geôles. Ce sont d'anciennes coéquipières ! Elles sont brutales et meurtrières. Cependant, elles ne partagent pas les idéaux du clan et sont prisonnières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mer 23 Jan - 14:15

Maya était extrêmement perplexe. En fait, elle n'a jamais été aussi perplexe de toute sa vie. Elle le sentait au plus profond d'elle, elle devait aider a tout prix Ichiru ... Elle ne se demandait même pas pourquoi c'était étrange qu'elle ressente ça, mais cette sensation, cette sensation de peur qu'elle ressent n'est pas normal. Jamais elle n'a ressentit ça pour personne. Elle hésita un instant avant que Fujimi la rappelle à l'ordre.

-
Ne trainons pas ... il arrive !

Maya fit une brève analyse de la situation. Le vieux Shiromaru avait emmené Daisuke loin d'ici, il n'était donc plus une menace pour elles, personne ne les avaient attaquée depuis plus de cinq minutes ce qui voulait dire personne du clan n'étaient là pour nuire. Reste plus qu'Ichiru.

- Pars devant, va libérer les prisonnières dont tu m'a parlé. Il est hors de question que je laisse Harold dans cet état. Je vais le faire revenir.

- Maya, je t'en supplie, crois-moi, c'est une force qui transcende tout ce que tu as pu voir depuis que tu peux tenir une épée dans la main. Tu ne peux pas le vaincre. Il te tuera sans hésiter, son esprit est ailleurs et c'est ce qui le rend extrêmement dangereux.

- Je sais Yura, mais impossible. je ne pourrai pas vivre en le laissant comme cela. alors autant donner ma vie pour tenter de le ramener.

- Je vois ... J'aurai du m'en douter mais au fond de moi j'espérais peut-être un retournement de situation. Si c'est ce que tu veux. Je t'aiderai. Mais Fujimi ne doit pas être perçue par Harold.

- C'est trop tard ... Fujimi, fuis !

En effet, Ichiru venait de passer le pas de la porte, brulant des bord rien que sur son passage. Son épée massive et flamboyante calcinait tout : la pierre et le verre fondent, le bois brûle, et l'air devient rapidement suffocant. Son regard était vide d’expression mais un sourire froid se dessinait sur ses lèvres. Son armure rutilante était si lourde qu'à chaque pas elle invoquait plus de terreur chez les deux jeunes femmes. Mais Maya était décidée.

- FUIS !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Jeu 24 Jan - 16:42

L'adrénaline aidant, la Shiromaru ne pris qu'une petite demi-seconde pour obéir à l'ordre de sa coéquipière. Il était désormais vital pour les deux jeunes femmes d'avoir le soutien des potentiels alliées enfermées dans les geôles. L'Akwahode se dirigea droit vers le centre de l'immense édifice où il était logique que les prisons se trouvent, elle laissait le soin de ralentir le Vampire hors de contrôle à Maya. Profitant d'un trou creuser dans le mur par les combats intenses qui s'étaient déroulés, Fujimi n'eut même pas besoin de détruire la porte en acier verrouillée qui lui aurait bloquer le passage dans d'autres circonstances. Elle activa un petit sort lui permettant d'émettre une faible quantité de lumière pour pouvoir se retrouver et éviter d'avoir des blessures gênantes dans l'obscurité qui régnait dans cet endroit lugubre.

- Shizu-san ? Elixir-chan ? ... Répondez, s'ils vous plait...

Attirées par la voix douce de l'ancienne héritière du Clan, les deux Cerbères se levèrent doucement avant de s'approcher des barreaux qui les retenaient prisonnières. Les jeunes combattantes semblaient épuisées par leurs séjour prolonger dans les prisons du château. Visiblement, elles avaient peu dormi et une colère sourde était parfaitement perceptible chez les deux femmes.

- Fujimi ?! Bon sang, que fait une ratée comme toi dans notre planque ?! Fit agressivement la plus vieille.

- Shizu-san, Peut-être que je suis plus faible que vous... Mais en attendant, je viens vous libérées de cette prison. Inutile de m'insulter gratuitement. Répondit calmement l'héritière.

- Tch ! Ne me fait pas rire, tu est une incapable... Il est impossible pour toi de crocheter cette serru... Hein ?

Un petit sourire satisfait se dessina sur les lèvres de Fujimi lorsqu'elle remarqua l'expression profondément choquée qu'affichait son ancienne supérieure. La Shiromaru n'était en aucun cas une combattante assez puissante pour lutter contre les Cerbères ou un adversaire d'une puissance similaire. Par contre, elle avait profiter de ses nombreuses années d'absence pour développer ses nombreux autres talents comme le crochetage ou la stratégie.

- Bon, nous n'avons pas de temps à perdre ! Daisuke et ses alliées ont décimés le Clan...

- ... Daisuke, cet enfoiré... Je le buterait la prochaine fois que je le voit... Ma vengeance va être terrible !

- Kurotora-teme est là ?! Où ?! Je vais lui faire la peau ! Fut les première paroles de la jeune Vampire.

- Pas le temps pour vos vengeances égoïstes. Daisuke est aux mains de mon père...

- La ferme ! Je doit retrouver c't'enflure avant qu'il soit hors de portée !

- Non ! Je serait la personne qui lui tranchera la gorge !

-... ÉCOUTEZ-MOI, BANDE D'IDIOTES !!

Surprise par la soudaine colère de la jeune femme d'ordinaire si calme et douce, les deux Cerbères restèrent immobile en l'observant.

- Bien ! Je disait donc que Daisuke est aux mains de Shiromaru. Mais, nous avons un plus gros problème sur le bras pour l'instant... Un type pratiquement aussi puissant que mon père en Reikan est en train de tout démolir.

- Et tu compte sur nous pour retenir ce type ? Tch, tu rêve debout...

- ... Ce type, comme tu dit, et Daisuke ont massacrés vos tortionnaires. Je juge qu'il serait un minimum appréciable de les remercier en faisant ça...

Les deux jeunes Cerbères se consultèrent un instant du regard. La haine et la colère était toujours bien présente. Mais, elle pouvait faire l'effort de l'oublier quelques minutes le temps que tout rentre de l'ordre.

- ... Ça ne veut pas dire que nous pardonnons les méfaits que Daisuke à commis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Jeu 24 Jan - 21:23

Maya était seule depuis maintenant une bonne minute. Harold s'était arrêté juste avant que Fujimi ne parte mais il n'avait pas bougé depuis.

- Écoute-moi bien, il est rapide, d'une force impensable, il peut lire tes mouvements avant même que tu y pense, il a une défense presque insurmontable ... mais, un point faible domine : sa portée. Il une allonge largement inférieure à la tienne. Ça risque d'être douloureux, mais passe en reikan maintenant, sinon tu as aucun chance.

- En reikan hein ... c'est vrai que c'est le seul moyen mais et les autres ?

- Elles verront bien qu'il sera mauvais pour elles de rester dans les parages. Elle pourront t'aider à distance si elle en ont les capacités, et qu'elle résiste à l’oppressante pression de seisuryu qui se dégage de lui maintenant.

- C'est bizarre qu'il ne bouge pas quand même.

- C'est un avantage. Ne cherche pas. Reikan, maintenant !

Obéissant à la voix de la petite fille, Maya dégaina son seiken puis se concentra. Ichiru eu enfin une réaction, un sourire glacial accompagné d'un regard avide de sang se dessinèrent sur son visage, il empoigna son épée avec ses deux main et attendit. Maya passa en hôkan, transformant sa dague en gants noirs. Concentrée et plus déterminée que jamais, elle regarda Ichiru dans les yeux et l'espace d'une milliseconde, elle aperçue dans son regard venu d'outre tombe, une lueur. Non pas rouge feu comme la majeure partie de leur surface, mais bel et bien marron clair. Maya fronça les sourcils puis ferma les yeux. Yura se manifesta sous sa forme physique, ouvrit ses magnifiques yeux vairon puis transperça de son bâton doré le cœur de Maya qui n'attendait que ça. Un flash de lumière aveuglant surgit du bâton. Une seconde après, Yura avait disparu, Maya était toujours en face d'Ichiru, les yeux clos, deux petits chakrams violet foncé remplaçaient les gants. Ichiru regardait avec admiration cette femme, flottant dans les airs, un morceau de tissu très fin blanc virevoltait derrière elle. Elle avait les traits plus fins et une silhouette légèrement grandie. Habillée comme Yura, des collants noirs déchirés à certains endroits, un petit short taillé qui s'arrête mi-cuisse, des bandages blanc remplaçant les gants. Elle ouvrit ses yeux, désormais vairon eux aussi mais inversés par rapport à ceux de Yura, puis regarda ses deux nouvelles armes.

- Des chakrams ? Ils sont plus petits qu'à l'entrainement...

- C'est normal, tu maitrise mieux ta technique, plus ils sont petits, plus ils sont puissants.

Confiante, Maya sourit puis lança :

- Allons ramener parmi nous l'être que nous aimons le plus Yura !

Ichiru était ravi de voir tant de détermination, malheureusement, il n'avait qu'une envie, le détruire le plus lentement possible, voir la tristesse s'installer, le désarroi, la peur, pour finalement, prendre du plaisir à achever sa victime, qu'il ne reconnaissait vraiment pas. Il disparu pour se retrouver derrière la jeune femme, visiblement surprise de sa vitesse, mais qui avait vu le coup venir puisqu'elle l'évita avec aisance. Le combat s'engage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Jeu 24 Jan - 21:56

La silhouette d'une jeune femme aux cheveux bleus se faufila auprès des combattants pour essayer d'attaquer brutalement le Vampire. Cependant, la puissance du possédé était, pour l'instant, beaucoup trop conséquente pour qu'il soit inquiéter par une simple et basique attaque rapprochée. Ichiru parvint à intercepter bien trop facilement la lame tranchante et, désirant faire souffrir autant que possible la Cerbère, essaya de l'empaler froidement. L'attaque n'eut cependant pas l'effet rechercher. Un sourire sadique se dessina sur les lèvres de la jeune borgne, alors que sa silhouette se dissipait en une sorte de fumée à peine palpable. Un rire cristallin et à la limite du sadisme résonna dans la pièce.

- Haha... Tu pensait sérieusement que Shun était le plus fort d'entre nous ? Je vais rapidement te montrer à quel point tu avait tort...Essayons un truc, rien que pour nous mettre en bouche.

Dans l'obscurité qui régnait dans la pièce, l’éclat de plusieurs centaines de lames fut visible l'espace d'un très court instant. Un nombre incalculabe de projectiles se dirigeaient droit vers le Vampire incontrôlable, arrivent de toutes les directions possibles et imaginables. La plupart n'étaient que de simple Illusions, mais il restait encore un nombre important de vraies lames tranchantes et chargées de magie explosive.

- ... Elixir, à mon ordre...

- Compris, Shizu-sempai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Jeu 24 Jan - 23:13

Le vampire à été pris de vitesse, ce qui le fit sourire ! Cherchant l'assassin qu'il avait perdu du regard, il vit de nombreuses lames se diriger vers lui à grande vitesse. Impatient de savoir ce qu'il allait se passer, il resta complètement immobile, attendant que l'attaque le percute de plein fouet. Instantanément, toute les lames atteignirent leur cible, au moment du contact, uns voix retentit, puis toutes les lames explosèrent en même temps. Maya, qui comptait faire face au vampire seule, était relativement choquée d'une interruption pareille.

- Arrêtez ! Vous devez me laisser faire ! C'est moi qui doit le ramener !

- Ne cherche pas vas-y !

- Cette réponse m'étonne venant de toi, tu n'aurai jamais dis ça avant ... et si j'y vais pas, c'est parce que je pourrai pas gérer trois ennemis si je les énerves, je sens la violence émaner d'elles. Et je suis sure qu'elle peuvent retourner leur veste à tout moment. Prudence, j'ai confiance en lui, il ne se laissera pas faire.

- Je ne t'ai pas faire acquérir ce pouvoir pour que tu attende !

- Laissons-les faire .. c'est un pressentiment ...

Ichiru était entouré de poussière, personne le voyait et il ne voyait personne. Lentement la poussière se dissipa, et les deux assassins de pipèrent mot. Il était debout, dans la même position qu'avant de se prendre l'attaque. Il n'avait pas bougé d'un pouce. Il souffla de déception, puis se rua a une vitesse vertigineuse vers la source de cette attaque, il en avait marre des gens faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Jeu 24 Jan - 23:48

L'attaque était théoriquement impossible à éviter pour un combattant relativement normal. Cependant, les jeunes Cerbères étaient très loin d'être des guerrières basiques sans aucunes ressources. Les deux femmes visibles n'étaient en fait rien d'autre qu'une simple illusion parfaitement réussis. Les silhouettes féminines se dissipèrent immédiatement quand la lame tranchante d'Ichiru fendit l'air pour découper ses futures victime.

- Pas mal, pour un gros tas...

Une puissante attaque chargée de toute l'énergie destructrice qu'un Reikan pouvait posséder percuta avec violence le dos du grand Vampire. La force surpuissante et très localisée était assez importante pour que la protection offerte par l'armure soit momentanément oblitérer. Cependant, la borgne était très profondément surprise par la résistance inattendue de la protection. L'homme qui se trouvait devant elle devrait n'être plus qu'un simple cadavre carbonisé. C'était tout bonnement impossible que quelqu'un soit capable de survivre à un seul coup de cette technique tellement meurtrière et difficile à utiliser en plein combat. Le Vampire, qui avait visiblement bien encaisser le choc, afficha un sourire étrange avant d'attaquer avec une vitesse incroyable. L'ancienne sous-dirigeante des Cerbères avait d'excellents réflexes. Pourtant, ce n'était pas suffisant pour la protéger totalement des coups extrêmement douloureux de son adversaire. Elle esquiva la lame meurtrière de très peu, mais elle ne parvint pas à éviter à temps le coup de poings. Elle encaissa le choc en plein ventre et cracha une gerbe de sang.

- Bordel... Faudrait être bien plus sérieux.

La haute silhouette du Vampire se dressa devant elle. Une expression de colère et de résignation s'afficha sur le visage de la jeune Cerbère quand elle vint à la conclusion que son opposant allait surement l'achever en un seul coup direct et brutal. Elle avait momentanément oubliée que sa coéquipière comptait parmi les jeunes prodiges du Clan Shiromaru et qu'elle possédait une très vaste connaissance des nombreux pouvoirs existants. Une bulle magique inattendue protégea très efficacement la borgne avant de voler en éclat, démolie par l'assaut bien trop puissant du Possédé.

- ... J'vais plus me laisser surprendre désormais.

Utilisant une technique pour prendre de l'élan, la jeune femme fit un très brève rotation sur elle-même avant d'envoyer son pied directement dans le visage de son gigantesque opposant. L'attaque était beaucoup trop prévisible et fut parée sans le moindre problème. Pourtant, Shizu ne montrait plus aucun signe d'étonnement devant les réflexes du combattant adverse. Il avait même réagit d'une façon parfaitement prévisible. D'un simple geste de la main, la borgne ordonna à sa cadette d'attaquer sans la moindre pitié. Ce qu'elle fit sans aucune hésitation. Utilisant les épaules de l'Ikeda comme d'un tremplin, la petite jeune femme se propulsa à la hauteur de son adversaire et lui envoya ses griffes avec toute la puissance accumulée. Quatre balafres profondes et très sanglantes apparurent sur le visage du Vampire.

- J't'ai eu, pourriture.

Cependant, l'adversaire contre-attaqua avec une violence inouïe. La petite Aoime fut obligée de se protéger de l'attaque avec ses griffes. Le choc l'envoya voler sur plusieurs dizaines de mètres avant qu'elle rencontre les brutalement les restes d'un mur qui avait été miraculeusement épargnée par les ravages.

- C'est pas fini ! Elixir, toujours partante ?!

- Oh que oui ! C'est rare de pouvoir s'amuser comme ça...

Les deux coéquipières se jetèrent sur le Vampire sans la moindre hésitation, continuant de porter des coups aussi puissants que douloureux et d'encaisser les coups du Possédé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 25 Jan - 0:20

Ichiru ne semblait plus du tout s'amuser lui. De l'indifférence il passa à la colère. Le problème de la colère pour quelqu'un qui n'a pas de conscience, c'est l'empressement. Pressé d'en finir avec les deux assassins qu'il avait du mal à découper. Il se transperça le ventre avec son épée, ce qui le fit hurler de douleur. Un hurlement horrible, arraché tout droit d'un démon fou de rage. Une aura de flammes pourpre l'entoura un instant avant de se ficher dans son bras droit. D'un coup, la chaleur monta de plusieurs dizaine de degrés. Un sourire carnassier se dessina. Il attendit quelques secondes que la douleur s'estompe, puis chargea deux fois plus rapidement qu'avant une adversaire au hasard qui du parer le coup de poing de ses deux bras et esquiver la lame à 400 degrés de justesse. Elle passa si vite qu'elle n'eut pas de répercutions douloureuses sur l'assassin visée, mais sa peau avait brunit sous la chaleur extrême qui fit fondre lentement la roche qui avait accueilli la lame. Il la retira, brusquement, projetant de la roche en fusion vers l'assassin encore en l'air.

- Maya tu ompte réellement rester les bras croisés ?

- J'attends ... le bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 25 Jan - 0:56

Elixir ouvrit de grands yeux surpris en remarquant que les gouttelettes brulantes se dirigeaient directement vers elle. La jeune Vampire n'avait plus aucun moyen de se défendre contre une attaque aussi efficace en plein vol, c'était une faiblesse qu'elle n'avait jamais réussi à vaincre. Elle n'avait pas d'autre choix que d'encaisser l'attaque et périr dans d'atroces souffrances avant d'avoir touchée le sol. Cependant, à la surprise de tous, les gouttes de roches en fusions n'atteignirent jamais leurs cible. Elles restaient totalement immobiles dans les airs.

- Il semblerait que j'arrive à temps...

- Que ?! ATSUHITO ?!

La combattante d'ordinaire aussi impassible que sadique ouvrit grand son œil unique. Elle était profondément surprise et choquée de retrouver la personne qu'elle pensait morte depuis de trop nombreux mois maintenant. Une larme silencieuse et solitaire fit une très brève apparition sur l'une des joues de la jeune Séphumère, vite effacée par un geste rageur et agacé de la concernée. Elle allait lui faire amèrement payer cette très mauvaise blague une fois que le Vampire complétement dingue aurait suffisamment déguster. Pour l'instant, ils avaient besoin d'une excellente coordination de leurs attaques pour envoyer le Possédé au tapis une bonne fois pour toute.

- Très bien ! Atsuhito, nous te couvrons... Nous fait pas honte.

- Tch ! Comme si je pouvait échouer face à quelqu'un sans contrôle...

Utilisant son hyper-vitesse à pleine puissance, le jeune homme laissa une très profonde marque dans sur le sol où il se trouvait quelques instants auparavant.  Malgré tout, c'est sans aucune surprise que son adversaire parvint à voir parfaitement le Cerbère qui se dirigeait droit vers lui. Le Possédé prépara une attaque dévastatrice pour accueillir comme il se doit son nouvel adversaire. Atsuhito intercepta la lame à l'aide de son propre Reikan, faisant preuve d'une résistance impressionnante pour réussir à contrer ainsi la force monstrueuse colossale de son opposant. Profitant de la concentration trop poussée du géant, le Cerbère dégaina vivement son second Reikan pour frapper brutalement le ventre de son puissant adversaire. Une pluie d'étincelles et de sang indiqua que l'attaque avait parfaitement réussi à percer l'armure. Il était temps pour Atsuhito de reculer avant de finir carboniser par la chaleur insoutenable de l'arme de son opposant.

- J'vous offre une ouverture ! Déchainez-vous, les filles...

- Hai !

- Pas la peine de demander deux fois...

Tandis qu'Atsuhito reprenait tranquillement son souffle après un assaut aussi épuisant. Les deux femmes en profitaient pour se jeter férocement sur le Vampire, n'ayant aucune intention de faire preuve de pitié envers l'adversaire qui avait réussi à les tenir en respect pendant plusieurs longues minutes. Shizu commença par une nouvelle attaque perforante en concentrant très précisément l'énergie de son Reikan dans son assaut meurtrier. La lame de l'Ikeda transperça sans aucun problème les plaques de protection, ouvrant une plaie béante dans le flanc du jeune Vampire. Elixir n'était pas en reste dans l'histoire, elle frappait son adversaire avec une férocité digne d'une créature cauchemardesque. Les sorts explosifs qu'elle déployait étaient de plus en plus efficace, créant de nouvelles blessures à chaque attaques réussis. Affichant un sourire sadique, Shizu attaqua à nouveau avec une série d'attaques meurtrières. Les assauts violents et répétés fracassèrent plusieurs morceaux de l'armure déjà fragilisés par les attaques combinées.

- Et maintenant, l'achever avant qu'il est l'occasion de reprendre ses esprits...

L'ancien dirigeant des Cerbères se concentra un très bref instant, alors que ses lames affichaient une lueur violette. Un sourire mauvais se dessina sur ses lèvres du jeune homme alors qu'il se dirigeait très rapidement vers son adversaire blessé, la puissance déployée par la technique était assez conséquente pour rendre l'atmosphère irrespirable. Atsuhito était suivit de près par sa coéquipière de toujours, qui préparait pour la troisième fois sa fameuse et meurtrière technique perforante. La jeune Elixir était également en train d'invoquer son puissant pouvoir explosif  qui se combinerait parfaitement aux lames tranchantes de son gantelet-griffes. Le Vampire n'avait aucune chance d'en sortir en un seul morceau...


Dernière édition par Daisuke le Sam 14 Sep - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 25 Jan - 2:22

Décharné et genoux à terre, Ichiru, aussi puissant et résistant qu'il soit sous cette forme, seul contre trois experts dont deux en reikan, il n'avait aucune chance, absolument aucune.

- Non...

Maya qui guettait une occasion en trouva une. Maintenant. Elle incanta deux mots en faisant tourner très rapidement ses chakrams dans ses doigts légèrement repliés.

- Kuuyu ... shunji !

Maya lança avec une force herculéenne un premier disque qui passa le mur du son et lança le deuxième disque à ses pieds. Ils tournoyaient tellement vite qu'un vide se forma. Passant d'un disque à l'autre par le trou d'air créé, se retrouvant sans même se déplacer, au milieu de l'attaque, protégeant Ichiru de son corps, les bras écarté de chaque côtés pour empêcher le passage. Ne pouvant pas s'arrêter, les assaillants continuèrent leur attaques, Maya reprit alors ses deux chakrams et les lança rapidement sur les trois assassins afin qu'il les parent et interrompe leur attaque plus instinctivement.

- Ça suffit ... stop ... fit-elle, larmoyante, Ichiru derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 25 Jan - 2:34

Toujours aussi agressive, la borgne allait répondre brutalement et sans aucune pitié à l'attaque désespérée de la jeune Spido. Cependant, Atsuhito posa une main sur l'épaule de son ancienne coéquipière dans l'espoir de calmer les pulsions meurtrières qu'elle dégageait. La jeune inconsciente qui se trouvait face à eux avait surement une bonne raison des les interrompre ainsi en plein combat. Et puis, ils étaient suffisamment puissant pour éradiquer très rapidement la jeune Hatsune si elle ne se montrait pas assez convaincante.

- J'aimerais savoir pourquoi nous n'avons pas le droit d'abattre ce monstre ? Il à clairement perdu l'esprit...


- Ouais ! Cause, et vite... J'vais pas me retenir de le décapiter très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Ven 25 Jan - 3:10

- C'est très simple, s'il meure, je...

Sans même crier gare, et sous les yeux de ceux qui sont en face, Ichiru avait planté ses crocs dans la jugulaire encore palpitante de Maya ... une seconde fois. A la première goutte de sang qu'il bu, il écarquilla les yeux de surprise. Maya, elle, ne bougeait pas. Non pas qu'elle soit impuissante, mais elle offrait son sang au vampire, assoiffé, qui n'arrêtait pas de lui en dérober. Les trois assassin commencèrent une course effrénée vers le vampire pour la libérer mais Maya fit un geste de la main.

- N.. non. Laissez-le ... revenir ... à lui ..

Ses jambes commençaient à trembler, signe qu'elles avaient bientôt plus la force de la soutenir. Ichiru enleva ses longues canines, puis rattrapa Maya pour éviter qu'elle ne se blesse en retombant.

- Hat ... Hatsune ...

La mémoire lui était très brutalement revenue. Elle qu'il avait tant recherché. Toute les réponses à ses question étaient maintenant dans sa tête et bien plus encore. Son regard avait viré du rouge flamboyant et sans expression, au marron clair habituel et d'une tristesse irrépressible. Son armure vola en éclat, tombant lourdement au sol comme des enclumes qu'on lâcherait d'un bon mètre de hauteur. Son épée se brisa et redevint une dague à taille normale. Il ne pouvait s'empêcher de trembler en voyant le frêle corps de Maya blanchir à vu d’œil.

- Tu ... Tu es ma ...

- Grand ... frère ...

Il se figea en entendant ces quelques mots. Il avait donc une petite sœur, sa famille, tout ce qui lui restait. Il réalisa que deux vœux s'étaient réalisés : Il a découvert sa vrai identité, chose qu'il a toujours cherché en vain, et trouver un membre de sa famille encore vivant. Tout ça commençait à lui paraitre impossible ... jusqu'à ce jour de pleine lune. Lune qui était passé d'une rouge sang à un blanc pur, illuminant la scène d'un rayon lunaire. Maya perdit conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Lun 28 Jan - 1:02

Les trois combattants échangèrent quelques regards dans le silence le plus complet. Les retrouvailles des deux membres de la même famille qui se déroulaient sous leurs yeux étaient assez touchantes pour atteindre leurs cœurs froids et meurtris. La quasi-totalité des membres du Clan Shiromaru étaient des orphelins. Dans ce genre d'optique, les chances de retrouver une famille était pratiquement inexistantes. C'était un constat très dur et réaliste qu'ils connaissaient tous. Le Vampire avait donc une chance de pouvoir connaitre une existence heureuse avec un membre survivant de sa famille.

- Au fait, je pensait que vous étiez enfermées dans les geôles...

L'Akemi observait ces deux jeunes coéquipières avec un air interrogateur. Les différentes prisons utilisées et renforcées par le Clan étaient inviolables. Jamais aucun captif n'avait réussi à s'en échapper tout seul.

- Ouep ! Mais, Fujimi à réussi à ouvrir la porte. L'est où d'ailleurs ?! Réalisa subitement, la borgne.

- Fujimi-san ? Elle est partie sur les traces de Kurotora-teme.

- ... C'est mauvais... Très mauvais ! Fit Atsuhito, serrant les dents.

A plusieurs dizaines de kilomètres du château en ruine. Un homme d'age mûr observait pensivement l'horizon, son visage arborait une expression paisible en total désaccord avec les événements horribles de la journée. Près du vieillard ce trouvait un jeune homme inconscient qui n'était personne d'autre que son apprenti, un garçon surdoués dans les divers disciplines du métier d'Assassin. Au plus profond de son esprit, Ryuku pensait que le jeune Kurotora était parfaitement capable d'avoir un jour sa propre organisation de l'ombre. Celle-ci surpasserait sans aucun doute possible le Clan Shiromaru pendant son Age d'Or. L'augmentation du rythme respiratoire de Daisuke indiqua au vieil homme que son ancien élève était en train de récupérer et s'éveiller de son très léger coma.

- Daisuke-kun... Voilà bien longtemps que nous n'avons pas étés seuls.
Commença simplement le vieil homme.

- Exact. Plus de cent ans, depuis ce jour où vous m'avez laissé pour mort dans un ravin...

- Il faut avouer que je ne te pensait pas capable de survivre à des chocs aussi important. Ton énorme potentiel à toujours été pour moi une source d'amusement et de satisfaction... Jusqu'au jour où tu à décidé de me trahir.

- Vous trahir ?! J'ai refusé de tuer la famille d'une gamine !

- Cette même gamine que tu à massacrer sans le moindre état d'âme aujourd'hui...

- Je... Je vivrait avec ce poids en plus.

- Daisuke-kun...

L'homme aux cheveux gris n'eut pas l'occasion de continuer sa phrase. En effet, un énorme pic de glace s'était violemment encastrer à quelque centimètres de lui. Un petit sourire se dessina sur les lèvres du vieillard alors qu'il reconnaissait parfaitement l'auteur de cette terrible attaque à la fois artistique et puissante. Sa propre fille se trouvait à quelque pas devant lui avec son puissant Hôkan activé. Elle était visiblement très furieuse, prête à se battre avec une colère sans commune mesure contre son propre géniteur. Sa longue chevelure recouverte d'un givre blanc et étincelant virevoltait dans les airs en suivant les pulsations frénétiques du pouvoir qu'elle déployait. Fujimi n'avait jamais eu l'endurance nécessaire pour obtenir son Reikan, rapidement écrasée par son propre pouvoir beaucoup trop puissant pour elle. Une conséquence logique quand on était le rejeton de l'union de deux familles réputées pour leurs membres puissants. Fujimi possédait la puissance de sa noble et défunte mère, elle avait la force d'une Yukionna. La source de sa puissance était autrement différente de celle d'un Assassin.

- Mère aurait honte de vous, Père...

- Fille ingrate, je t'interdit d'évoquer Suzu.

Ouvrant des yeux surpris, Ryuku fut obliger de se pencher en arrière pour esquiver la lame meurtrière de sa fille. Il était très impressionner par la vitesse développée par cette dernière. Elle avait repris sa position initial à peine quelques instant après avoir attaquer sans le moindre avertissement. Son épée à la lame de glace pure et translucide était visiblement très tranchante. L'épais et résistant rocher qui se trouvait derrière le vieillard avait été coupé par le coup rapide. Sous-estimé Fujimi était donc une erreur à ne pas commettre à cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Lun 28 Jan - 12:52

Inconsciente dans ses bras, Maya était trop pâle. Ignorant la réaction des trois assassins, il reprit sa dague et planta juste la pointe dans la paume de la main de la jeune fille qui reprit rapidement des couleurs.
Entendre le nom de Fujimi le fit réagir et s'intégrer à la conversation.

- Qu'est-ce qui est très mauvais ? Vous ou lui ? De toute façon aucune importance. Nous étions là pour tous vous exterminer à la base, mais vu vôtre méthode de combat il me semble que c'est impossible maintenant. Cependant, comme nous avions un but commun et que je me suis battu dans le même camp que lui, que nous nous sommes entre-aidés, lui son désir de vengeance et moi ma soif de réponses, je me vois très mal l'abandonner. Non, cette idée m'est même insupportable. Pour Fujimi aussi c'est dur. Tout est dur en ce moment.

Se relevant avec Maya dans les bras après avoir rangé son seiken, il marcha lentement vers ce qui semblait être une sortie.

- Je ne sais pas ce que vous avez fait de vos principes, si vous les avez abandonnés, rejetés ou perdus. Moi je les ais toujours et ils sont inébranlables tant que je reste éveillé. Cela faisait très longtemps que je n'avait pas été en torpeur, et cette fois j'ai toute les cartes en main, personne ne me contrôlera plus jamais. Je vais l'aider, et s'il ne veut pas de mon aide et bien soit, j'attendrai qu'il revienne victorieux, s'il échoue je porterai sa vengeance à sa place. Je guide ma vie comme bon me semble. Et vous, c'est quand la dernière fois que vous avez choisi vôtre propre voie ?

Sur ces mots, il leur tournèrent le dos puis commença à marcher et à suivre des traces bien distinctes qui continuaient vers les flancs de la montagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Mar 29 Jan - 11:23

Les trois combattants restèrent totalement immobiles dans la salle où ils avaient affrontés le Vampire quelques minutes auparavant. Les principes, c'était ce genre de concept stupide qui avait conduit le jeune Kurotora vers sa triste déchéance alors qu'il était promis à un très bel avenir dans l'organisation. Les Cerbères survivants n'avaient donc aucune envie de risquer leurs peaux pour deux personnes qu'ils n'appréciaient pas. Les deux exilés du Clan n'étaient que des rebuts à leurs yeux, des déchets sans valeur qui avaient fuient leurs devoirs. La mort des deux idiots n'était pas quelque chose qui changerait fondamentalement la vie des trois jeunes gens.
Fujimi observait son géniteur avec une expression très dure, exprimant de nombreuses décennies de rancœur et de colère dans un simple regard aussi froid que la glace qu'elle maniait d'une main experte. C'était la toute première fois que quelqu'un pouvait apercevoir la jeune et douce Shiromaru avec une expression inhabituelle.


- Daisuke-sempai ! J'ai besoin de toi !

- Tch... Vous avez donc envie de régler ça à l'ancienne ? Hôkan contre Hôkan, très bien.

Le jeune Kurotora acquiesça en silence avant d'activer immédiatement son propre pouvoir.
La lame gracieuse et droite du Hôkan brilla d'un éclat sauvage à la lumière du soleil. Le jeune Spido était totalement concentré sur son ancien maitre, adversaire puissant qu'il allait tenter d'abattre avec l'aide d'une alliée inattendue en la personne de sa cadette Fujimi. Après tout, c'était la première fois qu'il voyait la manifestation d'un pouvoir aussi impressionnant chez la fragile jeune femme qui n'avait jamais essayer de nier son impuissance ou son manque d'endurance durant les longs et épuisants entrainements. Un mouvement rapide de la part du vieillard lui indiqua que les hostilités débutaient d'ores et déjà. Daisuke esquiva assez aisément la toute première attaque qui frôla son front avant de continuer librement sa route dans le vide. La deuxième épée du Shiromaru fut facilement bloquée par la cimeterre translucide de son héritière. Un sourire carnassier se dessina sur les lèvres du vieil homme.


Dernière édition par Daisuke le Sam 2 Nov - 2:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichiru
Honaien
Honaien
avatar

Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 270
Age : 24
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Sam 2 Nov - 0:33

Ichiru marchait tranquillement, sa sœur encore inconsciente toujours dans ses bras. En marchant, il remit de l'ordre dans ses pensées : Ses parents assassinés, sa sœur encore vivante, ses nouveaux pouvoirs, sa libération ... Tant d’événements qui pourraient faire perdre la tête à un homme. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, il vit sur le flanc de la montagne un pic de glace apparaitre puis s'écraser au sol. Beaucoup trop loin pour voir mais assez intelligent pour comprendre que le dernier combat avait commencé, Ichiru pressa le pas. A cet instant il sentit une grande quantité d'énergie affluer du lieu ou l'explosion fut visible. Se mettant à courir, il concentra à nouveau son seisuryu en prévision du combat à venir. Il pensa à Maya, toujours dans le coma à cause de la morsure du vampire, elle devait se réveiller dans les plus bref délais à cause du combat imminent. Soudain, une luminosité égale à celle du soleil éclaira toute la région de sa puissance. Ichiru se stoppa, posa Maya contre un des dernier arbre avant la côte escarpée qui se dresse entre lui et le lieu de l'affrontement. Il passa directement en Hôkan puis planta délicatement sa lame dans l'épaule de Maya pour lui insuffler de l'énergie afin d'assurer son rétablissement. La plaie se referma aussitôt et Maya remua légèrement. Satisfait, il prit une impulsion et sauta de plusieurs mètres pour atterrir sur un rocher, renouvelant cette action trois fois avant de retomber lourdement sur le champ de bataille, sabre rougeoyant à la main, genou au sol et ses yeux regardant d'abord le sol pour ensuite remonter vers son ennemi, le dévisageant de ses yeux écarlate. Il se releva devant le silence posé par son irruption.

- Viens te battre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daisuke
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
Membre Qui Poste Beaucoup Tout Plein
avatar

Masculin Bélier Singe
Nombre de messages : 1388
Age : 25
Date d'inscription : 01/04/2010

MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   Sam 2 Nov - 3:54

Les deux jeunes combattants luttaient férocement contre le vieil homme qui se trouvait face à eux. Leurs lames aiguisées dessinaient des figures invisibles et harmonieuses dans les airs avant de rencontrer brutalement la défense imperturbable du vieillard. Malgré son jeune age et son manque d’expérience, la jeune Shiromaru n'avait presque aucun problème à suivre le rythme infernale de ce combat.

- Vous n'avez aucune chance contre moi. Revenez à la raison, cessez de lutter...

- Jamais ! Je ne serai jamais en paix tant que tu vivras !

- Que de mots durs... Tu ne devrait pas parler ainsi à ton père. Fit ironiquement le Vieillard.

- Tu n'est pas mon père, plus depuis que tes actions ont conduit à la mort de mère.

Après la dernière phrase, Daisuke remarqua immédiatement un changement notable dans le comportement de son ancien maitre. Une observation largement suffisante pour le convaincre de réagir dans l'instant pour sauver son alliée d'un sort funeste. La moindre hésitation pourrait écourter drastiquement la durer de ce combat. N'écoutant que son instinct, le Kurotora repoussa brutalement la Fujimi. Il parvint même à parer l'attaque particulièrement dangereuse de par sa puissance, le choc engourdissant son bras.

- JE NE SUIS PAS RESPONSABLE DE LA MORT DE SUZU !



- ALORS QUI ?! Fit l'Akwahode, se redressant sur ses jambes.


- CE SONT LES KUROTORA QUI SONT RESPONSABLES !

Le nom de sa défunte famille résonna douloureusement dans l'esprit du jeune homme. Daisuke resta un instant bouche-bée, essayant de digérer l'information.

- Non... Fit doucement Daisuke, totalement sous le choc.

- Tu à du mal à me croire, Daisuke-kun ? Pourtant... Regarde-toi ! Tu est un vrai tueur, tu n’a jamais été aussi parfait ! Ton père, ton grand-père... Tu est comme eux. Vous avez la tuerie dans le sang, bien plus que moi-même et mes ancêtres.



- Vous êtes fou...

Daisuke allait reprendre le combat avec son maitre quand un événement totalement inattendu l'interrompit. Une silhouette massive venait d’atterrir brutalement et bruyamment sur le champs de bataille, attirant l'attention de tous.

- Viens te battre... Furent les seuls mots d'Ichiru.

- Très bien, gringalet...

Ricanement doucement, le vieil homme chargea son nouvel adversaire avec toute sa puissance.


Dernière édition par Daisuke le Mer 20 Nov - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance à double tranchant ... [Privé Harold-Maya/Daisuke-Fujimi]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le ministre Genéus rentre dans le débat sur la double nationalité.
» LA COMMISSION SUR LA DOUBLE NATIONALITE MIEUX EFFECTIVE QUE CELLE DE L'ARMEE !
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Haiti- Parlement: Double nationalité
» Débat sur la double nationalité.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akaime :: Le Sekutsa (RPG) :: Montagnes-
Sauter vers: